Plongez dans le désert malien avec Les Actes du désert

Par Olivier Kahn / Publié le 9 avril 2018

Jeudi 12 avril à 20h30, par la magie d’un dispositif scénique spectaculaire, les personnes présentent dans le sas, bâtiment 201, sur le campus d’Orsay, pourront plonger dans le désert malien avec le spectacle Les Actes du désert de Smaïl Kanouté.

Un voyage initiatique

Tout est parti de cassettes audio que Smail Kanouté a reçu par la poste. Dessus, il y a les voix des différentes personnes qu’il a rencontrées au Mali à l’occasion de ses deux voyages en 1999 et 2011. Issu de l’ENSAD, à la fois graphiste, sérigraphe, plasticien et danseur professionnel, Smaïl Kanouté décide alors d’écrire un spectacle à partir de ces témoignages, un voyage initiatique qui mêle danse, musique et vidéos. « Je me vois seul, du sable à perte de vue, au coucher du soleil, où je décide de faire ce voyage initiatique pour retrouver mes origines nous dit le jeune artiste. Le sable file entre mes doigts et me relie à eux. Je danse les êtres perdus ». Au son envoûtant de la kora de Batiste Lesly Darsoulant, un vieil homme-mémoire déroule chaque nom sur l’arbre de la famille. Les Actes du désert rendent également hommage à la ville de Tombouctou. « Un carrefour d’échanges, de connaissances et d’études entre les savants du monde entier. Remarque Smaïl Kanouté. Une université a vu le jour 200 ans avant la fondation de la Sorbonne et nous continuons à déchiffrer et à préserver ces manuscrits riches de savoirs divers ». Le public entoure le danseur au sein d’un dispositif spectaculaire qui vise à l’immerger dans son monde, mis en scène par Bruno Freyssinet.

Un dispositif scénique, immersif, sonore et visuel

Le spectacle est présenté au sein des Mondes de traverse, une installation interactive hybride, immersive et virtuelle, visuelle et sonore, conçue par le scénographe et chercheur, Ikse Maître, avec Frédéric Baudin, enseignant-chercheur à l’Institut d’Astrophysique Spatiale – IAS (CNRS, Université Paris-Sud). Une reconstitution de la surface solaire y est projetée sur un cylindre panoramique de 10 mètres de diamètre et 4 mètres de haut. Durant le spectacle, les projections du cœur du soleil se lèvent sur le désert et dialoguent avec les étapes du parcours du danseur. Le choix de cette installation arts et sciences n’est pas anodin pour Smaïl Kanouté : « L’astrophysique et les images que Ikse Maître met en scène font écho à mon travail sur les arbres généalogiques. De la danse à la science, ce projet pose la question de l’origine de l’univers et de la place de chacun dans ce monde ». 

On ne pouvait finalement trouver meilleur cadre pour ce spectacle que le bâtiment 201 où se trouvait l’un des tous premiers accélérateurs de particules, à deux pas de l’Institut d’Astrophysique Spatiale.

Les Actes du désert
Jeudi 12 avril à 20h30
Au sas>201, bâtiment 201, Porte 1, campus d’Orsay (face au CESFO de Bures)

Retrouvez la vidéo de présentation : www.e-sas.org/les-actes-du-desert

Entrée gratuite sur réservation à arts.culture @ u-psud.fr dans la limite des places disponibles.

Ces événements sont proposés dans le cadre des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur (JACES) 2018 à l’Université Paris-Sud : « Toucher, voir et entendre les arts et les sciences ». Retrouvez la programmation complète sur www.u-psud.fr/culture

Les Actes du désert

Chorégraphe et interprète / Smaïl Kanouté
Metteur en scène / Bruno Freyssinet
Musicien / Batiste Darsoulant
Slameur / Afroriginal MC
Ecrivain / Jean Pierre Hamon
Scénographe / Ikse Maître
Créateur lumière / Alexandre Fandard
Régisseuse lumière / Elsa Portas
Stylistes / XULY.Bët et JAYONE Ramier
Images de Tombouctou / Abdou Diouri

Les Actes du désert est une création de la Compagnie Vivons !, soutenue par Mains d’Œuvres et le CENTQUATRE ; une ouverture du sas, groupe science-art-société ; une coproduction de la Compagnie Vivons !, La Transplanisphère et La métonymie en partenariat avec Donner des Ailes, l’IAS et l’Université Paris-Sud, l'Université Paris-Saclay. Les Actes du désert sont accompagnés en production exécutive par Alternative Inner Motion / A.I.M.

Les Mondes de traverse est une création numérique des Vues de l’esprit ; une ouverture du sas, groupe science-art-société ; une production de La métonymie, en partenariat avec l’IR4M, le Lab-STICC, l’IAS, le LIMSI, le CNRS, l’Université Paris-Sud et l'Université Paris-Saclay, avec le soutien du Conseil général de l’Essonne, du dispositif Science et Société de La Diagonale Paris-Saclay et de la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique

Dernière modification le 16 avril 2018

Galerie d'images du spectacle