Transit de Mercure : un événement rare à observer

Lundi 9 mai 2016, Mercure s'intercale entre la Terre et le Soleil. Un événement rare, qui permet de visualiser la course d'une planète sur son orbite.  Plusieurs sites d'observations du phénomène sont proposés à l'Université Paris-Sud.

Un transit de planète a lieu lorsqu'elle se situe entre la Terre et le Soleil. Lundi, Mercure, la Terre et le Soleil seront temporairement sur une seule et même ligne: Mercure, la plus petite planète de notre système solaire et aussi la plus proche du Soleil sera alors visible sous la forme d'un petit point noir traversant le disque solaire. Vu depuis la Terre, le disque de Mercure traversera d’Est en Ouest. Le phénomène durera près de 7h30.

Il s'agit d'un phénomène céleste relativement rare car il ne se produit qu'une dizaine de fois par siècle. Le prochain transit de Mercure aura lieu en 2019, et le prochain à être visible en France en totalité aura lieu en 2039. Il est en outre relativement exceptionnel qu'un tel événement soit visible dans sa totalité, du début à la fin. La taille apparente de Mercure sera malgré tout trop petite pour pouvoir l’observer sans instrument. C'est pourquoi trois sites d'observations sont proposés sur le campus scientifique d'Orsay de  l'Université Paris-Sud.

Trois sites d'observations

L’Institut d'Astrophysique Spatiale - IAS (CNRS/UPSud) propose de 13h à 18h des observations et des présentations destinées au personnel du laboratoire, et des campus de Paris-Sud et CNRS. Si le ciel est dégagé, des instruments astronomiques (Solarscopes et  lunettes munies de filtres) permettront de faire des observations. En parallèle, une retransmission d'observations par satellite (SDO et/ou SOHO) ou au sol (à Orsay par l’association ALCOR, ou ESA, etc...), sera proposée en salle 1-2-3 et sur l'écran du hall. Enfin deux conférences seront organisées. A 14h30, François Poulet, astronome à l'IAS, présentera "La mission Bepi-Colombo et l'implication de l'IAS". Et à 15h, Cilia Damiani chercheuse à l'IAS et Marc Olliver interviendront sur le thème  "Que peut-on apprendre de l'observation de l'orbite de Mercure et des transits planétaires?"

http://www.ias.fr/fr/content/passage-de-mercure-devant-le-soleil

De son côté, l'association Alcor[1] a choisi de filmer l’évolution de Mercure depuis son télescope  installé dans la coupole du Bâtiment 470 et de la retransmettre en direct  dans une salle du bâtiment  et sur sa chaîne Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=AK8_-oKLtQ4&feature=youtu.be.  Des intervenants de l’IAS viendront proposer des conférences durant l’après midi et des ALCORiens présenteront également des mini-ateliers et mini-conférences.

http://www.alcor.asso.u-psud.fr/event/transit-de-mercure-lundi-9-mai/

https://theconversation.com/mercure-einstein-et-la-relativite-generale-2-58917

Enfin, le laboratoire Géoscience Paris-Sud - GEOPS (UPSud/CNRS) organise également des séances d'observations devant le bâtiment 509 du campus d'Orsay.

Et bien sûr, comme d'habitude : observez avec un matériel adapté, et jamais en vision directe !

 

[1]  ALCOR, ou Astronomie et Lumières du Campus d’Orsay, est une association ouverte à tous qui regroupe principalement des étudiants venus de différents horizons et propose des activités ayant pour objectif la diffusion populaire de l’astronomie auprès de tous ceux qui s’y intéressent.

A lire sur le site de The Conversation : un article de Hervé Dole, Professeur d'astrophysique et physique à l'Université Paris-Sud : "Rendez-vous Céleste avec Mercure" https://theconversation.com/rendez-vous-celeste-avec-mercure-1-58916

 

Dernière modification le 12 mai 2016