"L’Odyssée de la Lumière" : un voyage dans le cosmos

Par Gaëlle Degrez / Publié le 23 mars 2015

Le Service d’Astrophysique du CEA-Laboratoire AIM (CEA/CNRS/université Paris-Diderot) et l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay (IAS – CNRS/Université Paris-Sud) se sont associés pour concevoir une exposition immersive et interactive sur le thème de la lumière. Elle se tiendra du 17 mars au 30 août 2015 à la Cité des Sciences et de l'industrie.


Une allée de l'exposition. © Hervé Dole

2015 est l’Année internationale de la lumière. A cette occasion, et parce que la lumière est le principal messager de l’astrophysique, le Service d’Astrophysique du CEA-Laboratoire AIM (CEA/CNRS/université Paris-Diderot) et l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay (IAS – CNRS/Université Paris-Sud) se sont associés pour concevoir une exposition immersive et interactive sur le thème de la lumière baptisée « 2015 : L’Odyssée de la Lumière ».

Ouverte du 17 mars au 30 août 2015, à la Cité des sciences et de l’industrie, « 2015 : L’Odyssée de la Lumière » retrace le voyage de deux particules de lumière, MAX et SOHO.  Chacune emprunte des chemins très différents au sein de l’Univers pour finalement atteindre la Terre où elles apportent aux chercheurs des informations essentielles sur les conditions qui leur ont donné naissance.

Le voyage de MAX, particule originaire de l’Univers lointain

La particule MAX a pour origine la sphère d’où est émis le fond lumineux cosmologique. Cette lumière primordiale, qui baignait l'Univers des premiers âges, fut libérée lorsque, sous l’effet de l’expansion cosmique, l’Univers est devenu transparent. Elle a ensuite traversé l’ensemble de l’Univers avant d’atteindre la Terre.

Le voyage de SOHO, particule originaire du cœur du Soleil

La particule SOHO a pour origine le centre du Soleil où se déroulent des réactions de fusion thermonucléaire. L’énergie qu’elles produisent est ensuite transportée à travers les couches denses de l’astre pour émerger sous forme de lumière à la surface du Soleil. Elle traverse alors l’espace interplanétaire avant de venir se déposer à la surface de la Terre.


L'exposition a été inaugurée par Claudie Haigneré, présidente d'Universciences. © Hervé Dole

Un parcours somptueux

Chaque voyage est divisé en cinq grandes étapes faisant apparaître des processus physiques communs à l’échelle de l’Univers et à l’échelle des étoiles. Ainsi, à travers de nombreux contenus ludiques et interactifs, le visiteur peut suivre la progression de ces deux particules de lumière, illustrant la diversité des interactions entre la lumière et la matière dans l’Univers. Parmi les différentes animations proposées, la salle « Vois moi à travers toi » qui permet au visiteur de faire une expérience directe et sensible des mirages gravitationnels a été conçue par un collectif art&sciences fondé notamment par Xavier Maître, chercheur au Laboratoire d'Imagerie par Résonance Magnétique Médicale et Multi-Modalités (IR4M – UPSud/CNRS).

Enfin, un site web dédié ainsi qu'un webdocumentaire permettent à l’internaute de « vivre » le voyage de la lumière jusqu’à la Terre de manière ludique et interactive.  

Les quatre commissaires scientifiques de l’exposition 2015
Jean-Marc Bonnet-Bidaud (astrophysicien) Astrophysicien au Service d’astrophysique du CEA-Laboratoire AIM (CEA/CNRS/Université Paris-Diderot), il mène des recherches sur les derniers stades de la vie des étoiles et la recherche des astres denses de l’Univers. Il réalise également des travaux d’histoire des sciences sur les grands problèmes de la cosmologie moderne et les racines de l’astronomie ancienne en Afrique et en Chine.

Roland Lehoucq (astrophysicien) Astrophysicien au Service d’Astrophysique du CEA-Laboratoire AIM (CEA/CNRS/université ParisDiderot), il est l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation scientifique. Il s’intéresse notamment aux rapports entre science et science-fiction. Ses recherches portent sur la topologie cosmique.

Nabila Aghanim (cosmologiste) Cosmologiste et directrice de recherche CNRS à l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay (IAS - CNRS/Université Paris-Sud), elle est spécialiste de l’interprétation du rayonnement de fond de l’Univers et de l’étude des amas de galaxies et des grandes structures de l’Univers.

Hervé Dole (astrophysicien) Astrophysicien, professeur à l’Université Paris-Sud et directeur adjoint de l’Institut d’astrophysique spatiale d’Orsay (IAS - CNRS/Université Paris-Sud), il est spécialiste de la formation et de l’évolution des grandes structures dans l’Univers (galaxies et amas de galaxies).

Infos pratiques
Cité des sciences et de l’industrie 30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris M° Porte de la Villette T3b Horaires Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h, et jusqu’à 19h le dimanche. 01 40 05 80 00 www.cite-sciences.fr
Tarifs 9€ - TR: 6€ (+ de 60 ans, enseignants, – de 25 ans, familles nombreuses et étudiants). Supplément: 3€ pour l’exposition Chiens&Chats L’EXPO 3€ pour l’exposition Zizi sexuel L’EXPO 3€ pour le planétarium. ➝ Gratuit pour les – de 6 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, les personnes handicapées et leur accompagnateur.
Pour promouvoir cette exposition, le CEA a développé un site web dédié ainsi qu’un webdocumentaire baptisé « L’Odyssée de la lumière ».

Dernière modification le 23 mars 2015