Une journée d'échanges sur l'imagerie cellulaire et la signalisation

Par Cécile Pérol / Publié le 2 décembre 2019

La 5e journée du réseau d’imagerie cellulaire (RIC) Paris-Saclay, s’est tenue jeudi 14 novembre 2019 à la Faculté de médecine Paris-Sud. Une centaine de personnes étaient présentes pour échanger sur le thème de cette rencontre « Imagerie et signalisation ».

Des biologistes, des Biophysiciens et des chimistes se sont succédé tout au long de la journée pour présenter les dernières techniques et technologies développées dans le domaine de l’imagerie cellulaire. Par le fil rouge « la signalisation », la santé du vivant a été exploré à toutes les échelles, du noyau cellulaire, avec l’imagerie de la transcription, à l’organe, avec l’imagerie ionique et métabolique en passant par l’imagerie de la phagocytose. Ces rencontres illustrent l’interdisciplinarité des domaines de recherche et l’importance de la mutualisation des moyens.

Ce réseau professionnel (RIC Paris-Saclay) porté dans un premier temps par l’Université Paris-Sud, est amené à être pérennisé dans le nouveau périmètre de l’Université Paris-Saclay. L’objectif est de faire connaître les potentialités de l’Université Paris-Saclay en matière d’imagerie du vivant. Un tel réseau permet de faciliter les échanges, de promouvoir les compétences et expertises, ainsi que de faire connaitre et valoriser les équipements.

Au sein du département Sciences de la vie de l’Université Paris-Saclay, le RIC Paris-Saclay recense et présente sur son site les enseignements universitaires de niveau master ayant trait à l’imagerie cellulaire et pré-clinique. Il peut être également vecteur de formation, comme d’information. A l’image de cette 5e journée de travail et d’échanges scientifiques autour de l’imagerie et de la signalisation cellulaire, le réseau imagerie cellulaire organise des évènements relatifs à cette thématique.

Cette journée « imagerie et signalisation » a été organisée par des scientifiques issus de Institut Biomédical de Bicêtre (Inserm/Université Paris-Sud/AP-HP) : Larbi Amazit et Evelyne Ferrary, ainsi que des laboratoires Signalisation Hormonale, Physiopathologie Endocrinienne et Métabolique (Université Paris-Sud/Inserm) : Anne Guiochon-Mantel et Marc Lombès ; Hémostase Inflammation Thrombose (Paris-Sud/Inserm) : Régis Bobe et Cécile Denis ; Interactions Cellulaires et Physiopathologie Hépatique (Université Paris-Sud/Inserm) : Laurent Combettes et Isabelle Garcin ; L’Institut Paris Saclay d’Innovation Thérapeutique (Université Paris-Sud/Inserm/CNRS) : Valérie Nicolas ; ainsi que du Laboratoire de Chimie Physique d’Orsay (Université Paris-Sud/CNRS) : Fabienne Mérola.

Le département des Sciences de la Vie de l’Université Paris-Saclay, ainsi que le groupement de recherche ImaBio et l’infrastructure de recherche France BioImaging ont soutenu et subventionné la réalisation de cette rencontre du 14 novembre. Ainsi que les entreprises Bruker, et Zeiss qui ont présenté leurs tout derniers modèles de microscope haute résolution.

La conférence a entièrement été filmée et sera prochainement diffusée sur le site du RIC Paris-Saclay. 

Pour plus d’information : www.ric-paris-saclay.fr

Dernière modification le 2 décembre 2019