SOHO : 20 ans sous le soleil !

Par Gaëlle Degrez / Publié le 12 mai 2016

Depuis ses premières observations débutées au printemps 1996, le satellite SoHO scrute notre astre céleste sous tous les angles. L’Institut d'Astrophysique Spatiale - IAS (CNRS/UPSud) célèbre vendredi 13 mai 2016, les 20 ans de cette aventure scientifique et humaine exceptionnelle.


SOHO en orbite autour du soleil - © Spacecraft: ESA/ATG medialab; Sun: SOHO (ESA & NASA)

Le Soleil, source de lumière, est l’étoile la plus proche de la Terre. Pour cette raison, elle est sans doute la plus observée et ce, depuis l'aube des temps.

Pourtant, certains aspects de son comportement sont encore mal compris et demeurent l’objet de recherches très actives par les physiciens et les astrophysiciens. Depuis 20 ans, ils ont pu s'appuyer sur les données inestimables fournies par le satellite SOHO (Solar and Heliospheric Observatory), fruit d’une collaboration entre la NASA et l’ESA.

L'IAS est depuis l'origine très impliqué dans la mission en ayant pris une part prépondérante (voire le leadership) dans la conception de trois des 12 instruments embarqués et en apportant une contribution importante à l’exploitation scientifique de l'ensemble des données grâce au centre national de données spatiales solaires MEDOC, implanté en son sein, sur notre campus d’Orsay.


Comparaison des couronnes solaires observées par le Soho - © ESA & NASA

Météo solaire

Petit retour en arrière, le 2 décembre 1995 exactement. Le satellite Soho était lancé depuis la base de Cape Canaveral, en Floride, par une fusée de type Atlas II. Son lieu de destination se situait dans la direction du Soleil, à une distance de la Terre d’environ 1,5 million de kilomètres, précisément au point de Lagrange L1. En ce point, les forces de gravitation exercées par le Soleil et la Terre sur un objet  s’équilibrent, mais l'équilibre est instable et SOHO décrit donc une orbite autour de ce point particulier.

La période de SOHO est égale à la période de révolution de la Terre autour du Soleil soit environ 365 Jours. Sa mission était d'étudier la structure interne du Soleil (héliosismologie), son atmosphère externe et l'origine du vent solaire. La moisson de résultats a été au delà des espérances !


Positions orbitales des planètes du Système solaire et de Soho- © ESA & NASA

Ses observations ont en effet aidé les scientifiques à mieux comprendre les interactions entre le Soleil et l'environnement de la Terre et ont permis d'appréhender quelques-uns des problèmes les plus énigmatiques concernant notre étoile, tels le chauffage de la couronne solaire. SOHO a ainsi donné du Soleil une image dynamique, variable sur plusieurs échelles de temps.

Parmi les résultats obtenus par SOHO, citons l’étude systématique des éjections de masse coronale (celles qui sont dirigées vers la Terre y provoquent des perturbations dans le système magnétosphère-ionosphère), une détermination exceptionnellement précise de la structure interne du Soleil, la génération (interne) du champ magnétique, etc.

Contact : Frédéric Baudin - Institut d'Astrophysique Spatiale - IAS (CNRS/UPSud)

Dernière modification le 12 mai 2016