Une nouvelle plante à fleurs découverte dans la forêt gabonaise

Par Cécile Pérol / Publié le 10 février 2015

Une nouvelle plante à fleurs vient d’être découverte dans la forêt tropicale du Gabon par des botanistes gabonais et français des laboratoires Ecologie, systématique et évolution (Université Paris-Sud / CNRS) et Diversité, adaptation, développement de plantes (IRD / Université de Montpellier). D’un nouveau genre et d’une nouvelle espèce, cette plante à fleurs de la famille des annones (Annonaceae) a été nommée Sirdavidia solannona en l’honneur de Sir David Attenborough, naturaliste, réalisateur et présentateur anglais de la BBC, dont le travail a inspiré la vocation de nombreux biologistes. Cette étude est publiée dans la revue PhytoKeys du 4 février 2015.


Détail de la fleur rouge de Sirdavidia solannona ©IRD/Thomas Couvreur

La découverte d’une nouvelle espèce d’Annonaceae était inattendue dans cette région du Parc National des Monts de Cristal au Gabon qui est l’une des mieux prospectées du point de vue botanique, qui plus est à quelques centaines de mètres d’une route principale. Malgré les efforts prononcés pour prospecter la zone, la nouvelle espèce Sirdavidia solannona n’a été trouvée que dans deux localités, ce qui a conduit à la classer pour le moment comme “Espèce en danger“ selon la nomenclature de l’UICN.

“Cette nouvelle découverte souligne une fois de plus l’importance des parcs nationaux au Gabon pour la conservation de la biodiversité extraordinaire mais en partie encore inconnue du pays et de l’Afrique en général”, précise Raoul Niangadouma, expert botaniste à l’Herbier National du Gabon à Libreville.

“Trouver une nouvelle espèce était vraiment la dernière chose à laquelle je m’attendais quand nous avons commencé cette expédition, et encore moins un nouveau genre !”, explique Hervé Sauquet, enseignant-chercheur à l’Université Paris-Sud. “Nous avons ciblé des régions bien connues du Gabon précisément pour être certains de trouver les échantillons floraux nécessaires pour notre projet.”

Les fleurs de ce nouvel arbuste ne correspondent à aucune description de genre connu dans les Annonaceae : des pétales réfléchis rouges contrastant avec les étamines dressées jaune brillant. L’analyse des séquences d’ADN, supervisée par Bonaventure Sonké, Professeur à l’Université de Yaoundé I au Cameroun, a confirmé l’intuition des auteurs : un nouveau genre était nécessaire pour classer la nouvelle plante découverte. Les chercheurs ont également remarqué que l’espèce la plus apparentée à Sirdavidia s’est révélée être une espèce endémique de Tanzanie, située dans une forêt isolée à plus de 3000 km.

D’autre part, les fleurs de Sirdavidia solannona sont probablement caractérisées par une “pollinisation vibratile”, un mode très spécifique de pollinisation par les abeilles qui utilisent la vibration de leurs ailes pour libérer et récolter le pollen des étamines. Les fleurs de Sirdavidia ont en effet une ressemblance frappante avec celles de la famille des tomates (Solanaceae), championnes de la pollinisation vibratile. Cette ressemblance avec les Solanaceae a inspiré le nom de la nouvelle espèce.

“Si ce système de pollinisation est confirmé, il s’agirait d’une nouvelle plante tout à fait exceptionnelle, car la pollinisation vibratile n’a jusqu’à présent jamais été recensée chez les Magnoliidae et les premières lignées d’Angiospermes (plantes à fleurs) en général, qui représentent environ 10 000 espèces dans le monde”, précise Thomas Couvreur, chargé de recherche à l’IRD.

Les auteurs de l’étude ont décidé de commémorer cette découverte en nommant le nouveau genre en l’honneur de Sir David Attenborough, personnalité très médiatique et charismatique au Royaume-Uni. Ses nombreuses séries télévisées sur les plantes et les animaux ont eu un profond impact sur la société et inspiré de nombreuses carrières de chercheurs. Sirdavidia est en fait le premier genre de plantes qui lui est dédié, bien que plusieurs espèces portent déjà son nom. Sir David Attenborough a exprimé sa reconnaissance aux auteurs à travers ces mots : “Je suis bien conscient qu’une telle décision est le meilleur compliment qu’un biologiste puisse faire à un autre et je suis vraiment reconnaissant”.

 

Référence de l’article :Couvreur TLP, Niangadouma R, Sonké B, Sauquet H (2015) Sirdavidia, an extraordinary new genus of Annonaceae from Gabon. PhytoKeys 46: 1–19.

 

Pour plus d’information :
Une page dédiée à cette nouvelle espèce est disponible sur le site web World Annonaceae Scratchpad : http://annonaceae.myspecies.info/taxonomy/term/2641

 

Dernière modification le 16 février 2015