Latran IV (1215), genèse et postérité ; enjeux pour l’évêque

Par Brigitte Basdevant / Publié le 7 décembre 2015

Le 7 novembre 2015, s’est tenue à la Faculté Jean Monnet une journée d’étude intitulée : Latran IV (1215), genèse et postérité ; enjeux pour l’évêque.


© DR

Organisée conjointement par le centre DSR (Droit et Sociétés religieuses) de la Faculté Jean Monnet et la SHRF (Société d’Histoire religieuse de la France), présidée par le Professeur Catherine Vincent  (Université Paris X Nanterre la Défense), la journée a connu un franc succès. Les actes donneront lieu à publication.

Il s’agissait de confronter les approches des historiens de l’Église et des historiens du droit canonique, soucieux, les uns et les autres, de commémorer le huitième centenaire du concile œcuménique de Latran IV. On s’entend pour considérer que cette assemblée, convoquée par le pape Innocent III en 1215, constitua l’un des plus significatifs témoignages de l’autorité de l’Église au XIII° siècle et de la plenitudo potestatis du pontife romain.

En centrant les recherches sur la figure de l’évêque, son mode de désignation et ses fonctions, les contributions présentées ont fait apparaître les évolutions tant du droit de l’Église que de la pratique pastorale. Genèse et postérité impliquait de situer ce concile dans la longue durée. En quoi la procédure de désignation des évêques alors décidée innove-t-elle ou officialise-t-elle les mécanisme antérieurs ; et les siècles ultérieurs s’inscriront-ils dans la fidélité aux principes alors posés ? Les modifications que connut la charge épiscopale au cours des temps suscitent des interrogations comparables.

Réunir historiens et juristes autour de ces mêmes thématiques permit une avancée remarquable de la réflexion, ce qu’a magistralement exposé le Professeur Agostino Paravicini Bagliani dans une conclusion passionnante.

Contact : Brigitte Basdevant-Gaudemet, Professeur émérite, Faculté Jean Monnet, Université Paris Sud, DSR.

Télécharger la brochure de présentation de la journée.

Dernière modification le 7 décembre 2015