Météorites martiennes : aux sources du cratère

Par Gaëlle Degrez / Publié le 30 avril 2014

D’où proviennent les météorites martiennes ? De quelle région ont-elles été éjectées ? Une équipe franco-norvégienne impliquant l’Institut d’Astrophysique Spatiale vient d’apporter un élément de réponse.

Découvertes dans les années 1970, les météorites martiennes sont encore extrêmement rares : la NASA n'en dénombre que 124 sur les presque 60 000 météorites répertoriées. Leur analyse est portant particulièrement précieuse puisqu’elles constituent actuellement les seuls échantillons de la planète Mars disponibles sur Terre. Mais pour qu’elles livrent toutes leurs informations, encore fallait-il connaître leur provenance exacte. Or leur région d'origine est restée inconnue jusqu'à ce que des chercheurs d'Oslo, de Lyon et de l'IAS aient récemment identifié le cratère qui serait la source du plus grand groupe de météorites martiennes, les shergottites. Ce cratère d'impact date probablement d'il y a 3 millions d'années, et les météorites ont terminé leur voyage sur Terre il y a quelques milliers d'années.

Météorites martiennes
Le cratère Mojave, formé il y a quelques millions d’années et identifié comme étant la source du plus grand groupe de météorites martiennes (les shergottites). Les pixels colorés montrent la présence de minéraux mafiques (pyroxène et olivine) identifiés par OMEGA et CRISM, et qu’on trouve également dans les météorites martiennes à partir d’analyses en laboratoire

Une information cruciale

Les météorites provenant de certains corps planétaires bien différenciés comme Mars offrent la seule possibilité d'analyser en laboratoire, avec des moyens et des protocoles inaccessibles à l’exploration spatiale, des roches issues d'autres corps du système solaire. L'âge et la composition de ces échantillons peuvent être déterminés et fournir des informations uniques sur l'évolution de leur corps planétaire d'origine. Les météorites ont ainsi permis d'obtenir d’importants enseignements sur la formation et l’évolution de la planète Mars. Cependant, la détermination précise de l'emplacement géologique de ces météorites reste cruciale pour placer notre connaissance de la minéralogie et de l'âge de ces météorites dans un contexte planétaire. Ainsi, alors qu’un vif débat divisait la communauté scientifique sur l’âge de ces météorites, avec des estimations allant de moins de 600 millions d’années à plus de 4,1 milliards d’année, le résultat obtenu par l’équipe grâce à l’analyse de données collectées par les instruments OMEGA à bord de Mars Express et CRISM à bord de Mars Reconnaissance Orbiter a permis de trancher. La source des shergottites que les chercheurs ont identifié est en effet le cratère Mojave, qui a probablement été formé il y a environ 3 millions d'années et qui se situe dans un terrain ancien proche de l’équateur de Mars. Cette découverte plaide donc en faveur d'un âge très ancien.

En connaissant l’origine de ces météorites, les scientifiques devraient ainsi mieux comprendre les informations qu’elles fournissent sur la composition minéralogique et chimique de Mars. C’est également une information qui va leur être utile pour préparer la sélection des prochains échantillons martiens dont on peut espérer qu’ils nous parviendront pas en nous bombardant mais en nous ayant été délicatement rapportés par les sondes que nous aurons envoyé en mission !

Contact : François Poulet – IAS - francois.poulet @ ias.u-psud.fr

Référence : Werner, S. C., Ody, A. and Poulet, F. (2014). Science 343, no. 6177 pp. 1343-1346.

Dernière modification le 12 mai 2014