Le défi alimentaire

Par Samuel Rebulard, co-responsable de la préparation à l’agrégation SVT de l’Université Paris-Sud

En ce début de 21e siècle, on demande à l’agriculture de nourrir près de 10 milliards d’humains à l’horizon 2050… mais bien plus que cela encore.

On attend que les agriculteurs vivent mieux de leur travail, que les aliments satisfassent à de nouvelles exigences (qualité nutritionnelle, production locale, etc.), que des pratiques agricoles «écologiques» préservent la santé des écosystèmes et des agriculteurs, etc.

Bref, produire des aliments pose aujourd’hui une foule de nouvelles questions: faut-il augmenter la production pour nourrir plus de monde? Ou suffit-il de mieux répartir ce que l’on produit? Au-delà du «bio», quelles sont les pratiques agricoles «écologiques» actuelles? Doit-on utiliser des terres agricoles pour produire des énergies renouvelables?

Ces questions et bien d’autres encore sont au cœur de l’ouvrage. Elles sont abordées sous les regards croisés de l’écologie, l’agronomie, l’agriculture, la nutrition ou la botanique et, grâce à une organisation en modules indépendants, il est aisé de trouver, dans ces différents champs disciplinaires, les éléments de réponse pour chaque question que l’on se pose.

Facile à lire, illustré par 400 schémas et 100 photos, ce livre s’adresse aux passionnés des questions liées au défi alimentaire, aux étudiants ainsi qu’aux professeurs de SVT et de géographie au collège et au lycée (en formation initiale ou continue).

A propos de l’auteur
Samuel Rebulard est ingénieur agronome et agrégé de SVT. Samuel Rebulard enseigne l’écologie et l’agronomie à l'université Paris Sud. Il est co-responsable de la préparation à l’agrégation SVT de l’Université Paris-Sud. Membre du conseil de la Société botanique de France, il a organisé plusieurs colloques autour des questions agricoles et alimentaires.

Editions Belin -  Collection « Sciences Supérieur » - oct 2018 -  528 p – 44,9€

Dernière modification le 13 novembre 2018