Idées reçues sur l'addiction à l'alcool

« comprendre et sortir de la dépendance »

Par Laurent KARILA, psychiatre spécialisé en addictologie, enseignant à l’Université Paris-Sud

S’il est bien un domaine où les idées reçues tiennent lieu de connaissance, c’est celui de l’alcool, de sa consommation et des maladies qu’il provoque : « L’alcool, ce n’est pas vraiment une drogue », « L’alcool rend créatif », « On tient mieux l’alcool quand on boit régulièrement », « Le vin et la bière sont moins nocifs que les alcools forts »…

Ces idées reçues, tout comme la pression sociale associée à l’alcool, empêchent bien souvent de percevoir les premières difficultés. Or, pour prévenir efficacement les dommages liés à l’addiction à l’alcool, il est nécessaire de ne pas se limiter à une dénonciation, qui plus est stigmatisante, de l’alcoolisme.

Sans moralisme, avec simplicité et pédagogie, Laurent Karila nous permet de comprendre les mécanismes de cette addiction et les moyens de la guérir.

A propos de l’auteur

Laurent Karila est praticien hospitalier au Centre d’enseignement, de recherche et de traitement des addictions (CERTA) de l’hôpital universitaire Paul-Brousse (AP-HP) et enseignant à la Faculté de médecine de l’Université Paris-Sud.

Editions Le Cavalier Bleu - mai 2018 - 14 x 20,5 - broché - 192 pages - 20,00 €
2e édition revue et augmentée

Dernière modification le 19 juin 2018