Sous les pavés la plage !

Par Gaëlle Degrez / Publié le 23 juillet 2015

C'est l'été ! Pour bronzer futé, nous vous proposons de découvrir une sélection non exhaustive d'ouvrages publiés cette année par des membres de notre communauté, classés par catégorie : Tout public, jeune public, public spécialisé. A lire sans modération !

Tout public

Les Deux Portes

Par Simon Andrieu, doctorant au laboratoire Géosciences Paris-Sud (GEOPS – UPSud/CNRS)
Les Deux Portes est un roman fantastique qui s’adresse à un public de jeunes adultes et d’adolescents. Il raconte l’histoire d’Oniro, dix-sept ans. Ce lycéen timide et pusillanime s’apprête à rentrer en terminale scientifique. Il craint une chose par dessus tout : être et rester banal, ne pas se démarquer des sept milliards d’êtres humains qui peuplent la Terre. Au premier abord, son existence n’a d’ailleurs rien d’extraordinaire. Cependant, Oniro ignore bien des choses sur le monde, et encore plus sur sa propre personne. Il vivra, au fil des pages, une aventure extraordinaire autour du globe, partant à la découverte d’incroyables secrets inconnus de l’humanité. Ce voyage lui permettra de retrouver confiance en lui, mais surtout de se construire des rêves et des ambitions d’avenir. Lors de sa quête, il sera accompagné par les Mages, qui vivent dans le secret depuis plus de huit siècles. Ils sont les derniers Maîtres de la malesthésia, incroyable énergie à l’origine de la vie et offrant à ceux qui la contrôlent des pouvoirs hors du commun.

A propos de l’auteur
Né à Versailles en 1990, Simon passe son enfance et son adolescence à l’Ouest de Paris, dans la ville de Plaisir. Après un Baccalauréat scientifique, il quitte le domicile familial pour s’installer à Orsay. Cette ville du Sud de Paris abrite une partie de l’Université Paris-Sud où il effectue une Licence et un Master en Sciences de la Terre. Il y réalise aujourd’hui un doctorat dans le même domaine. Il travaille, entre autres, à reconstituer le paysage qui occupait l’Ouest du Bassin parisien (du Poitou au Calvados) et les Charentes il y a 160 millions d’années. Simon développe depuis sa jeunesse une passion pour les histoires. Il commença à écrire régulièrement lorsqu’il était au lycée, se consacrant à la rédaction de son premier roman : Invasion. Ce récit d’heroïc-fantasy ne fut pas édité. Simon se lança peu après dans l’écriture de son second roman, Les Deux Portes, qui est paru aux éditions Chloé des Lys.
Editions Chloé des Lys – janvier 2015 - 323 pages – 27€90

Lettre à une mère - nouvelle édition

Par René Frydman, Professeur émérite à la Faculté de Médecine Paris-Sud au Kremlin-Bicêtre et père scientifique d’Amandine, le premier bébé éprouvette.

René Frydman a aidé des milliers de femmes à devenir mères. Jamais il ne s’est rassasié de ce mystère-là. Dans une lettre intime et pudique, faite de sentiments et de souvenirs mêlés, il raconte l’émotion d’un homme devant la maternité. Personne n’avait encore parlé ainsi, avec un regard aussi fort et tendre, de cet incomparable voyage à deux. Ce livre a connu dès sa sortie un immense succès. Plus de 50 000 lecteurs, hommes et femmes, pères ou mères, y ont trouvé l’écho de leur propre vie. Et le sillage se poursuit encore. Un texte rare, à lire et à offrir où chacun retrouvera l’écho de son histoire.
Editions L’iconoclaste –avril 2015 – 112 pages – 13€ - Avec la collaboration de Judith Perrignon.

 

 

Jeune Public

La grande imagerie : l’astronomie

Avec le conseil scientifique d’Hervé Dole, Professeur à l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS – CNRS/Upsud)
Cette grande imagerie permettra aux enfants de mieux comprendre le fonctionnement de l'univers, de prendre connaissance de toutes les découvertes des astrophysiciens et de donner envie aux jeunes lecteurs d'observer le ciel autrement avec l'explication de phénomènes extraordinaires. Une vue d'ensemble richement illustrée de l'astronomie pour les 6-12 ans, accessible et concise. Un très beau livre, bien écrit, magnifiquement illustré. Sa lecture permet d’apprendre avec plaisir. A recommander aux enfants qui aiment le mystère des étoiles, et de l'infini.
Editions Fleurus – auteurs: Jack Delaroche / Sabine Boccador- juin 2015 - 32 pages – 6€95

 

 

Cahier d’activités Scratch pour les kids

Par Frédéric Pain, enseignant-chercheur en physique à l’Université Paris-Sud / Publié le 19 juin 2015
Le langage Scratch est développé depuis 2003 par le laboratoire Lifelong Kindergarten (qu’on peut traduire par « À la maternelle toute la vie ! ») du MIT (Massachusett Institute of Technology) dans la ville de Boston, aux États-Unis. Il a pour but d’apprendre à programmer à tous, et aux enfants en particulier, en créant des animations et des jeux. Le Cahier d’activités Scratch pour les Kids est un ouvrage ludique et coloré, idéal pour l’été ou la rentrée, qui apprend aux enfants les bases de la programmation informatique à l’aide de Scratch, tout en visitant le parc américain de Yellowstone et ses environs ! Au fil des pages, le jeune lecteur suit Tom et Lila sur les traces des animaux sauvages, observe les geysers du parc, participe à la course du grand pow-wow annuel des Indiens Crows et découvre les terribles épreuves des pionniers en route vers l’Ouest. Découpé en cinq étapes de difficulté croissante, ce livre détaille pas à pas la réalisation des programmes et des animations, en s’appuyant sur les ressources numériques disponibles sur internet. À destination des enfants à partir de 8 ans, de leurs parents et des enseignants.

A propos de l’auteur
Enseignant chercheur en physique à l’université Paris-Sud à Orsay, Frédéric Pain s’intéresse depuis plusieurs années à l’apprentissage de la programmation informatique pour les plus jeunes. Dans ce cadre, il anime des ateliers autour de Scratch et d’Arduino dans des classes de primaire et de collège.
Editions Eyrolles – Dès 8 ans – juin 2015 – 65 pages – 12€ - Illustrations de Morgan Thomas

Petit chimiste en cuisine

Par Raphaël Haumont, enseignant-chercheur à l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO – UPSud/CNRS)
Un prof, Raphaël Haumont, inspiré par un Chef, Thierry Marx, grand manitou des fourneaux, vous propose trente petites expériences culinaires épatantes. Pour chacune, les explications scientifiques sont données : manipulez, observez… et dégustez ! Au menu : comment réaliser une mousse de fraise complètement « siphonnée »? Comment réaliser un caramel explosif? Comment faire des spaghettis avec du jus de fruit? Ou encore comment mettre la tête au carré à une ratatouille ?

Au total, 30 expériences culinaires, simples à réaliser et souvent bonnes à manger, pour découvrir la chimie et la physique qui se cache en cuisine: les instantanées (Caramel à la masse, Moelleux choco chrono, Myrtilles magiques...) ; les siphonnées (Mousse de fraise... siphonnée, ïle ultra-flottante, Meringues citron...) ; les colorées (The trouble, Haricots verts, verts?, Cocktail sens dessus dessous...) ; les "qui tournent pas rond" (Des fruits en spaghetti, ratatouille Rubik's cube, Diabolo diabolique...) ; les feignantes (Nuggets maison, une omelette sans casser d’œufs?, Poisson cuit... au lave-vaisselle!...)…
Editions Dunod - Octobre 2014 - 144 pages - 170x240 mm

Public Spécialisé

Hip-Hop Management

Par Jean-Philippe Denis, Professeur de sciences du management à la Faculté de Droit, Economie, Gestion de l’Université Paris-Sud
Dans l’industrie du Hip-Hop, on ne (se) ment pas. Le calcul y est omniprésent. Parce que sans poursuite d’abord de son intérêt, aucune chance en ne partant de rien de se sortir du terrain vague où on traîne. Aucune chance de survie dans un univers où le droit d’exister, toujours, se gagne à la force des tags, des rimes et des flows. Ici, on sait ce qu’investir veut dire. Et que ce n’est jamais sans risques. Dans l’industrie du Hip-Hop, on sait que seul, on ne va jamais très loin. Pour cette raison, la bande est la maille du raisonnement stratégique, organisationnel, managérial. Le mimétisme en devient omniprésent, puisqu’il faut se choisir une famille, y être intégré et y rester.

La compréhension et le respect des règles mimétiques du collectif est alors question de survie pour ne pas risquer l’exclusion qui serait sinon, à terme, assurée. Voilà posés les trois mots importants que l’on a à apprendre du Hip-Hop : le calcul, le mimétisme, l’exemplarité. Parce que ce qu’enseigne le Hip-Hop, comme avant lui le blues, c’est que les temps ont toujours été durs pour les petits. Et que leur seule force mais ô combien puissante a toujours été celle-là : capuche sur la tête pour résister aux intempéries du dehors, dans les terrains vagues du réel comme dans les cages d’escalier, ne rien attendre ; apprendre petit à petit à croire en soi et en les siens ; et puis s’organiser avec pour seule obsession, de proche en proche, la conquête du monde.
Editions EMS – mai 2014 – 236 pages – 19,50€ - 155X240

« Une histoire naturelle de la sexualité. Plus d’un milliard d’années d’évolution »

par Jean Génermont, biologiste, ancien Professeur à l’Université Paris-Sud.
Qu’est-ce que la sexualité ? Quand et comment est-elle apparue? Quels sont les principaux traits de son évolution ? Fort de sa compétence en génétique et en biologie évolutive, Jean Génermont propose des réponses et des pistes de réflexion issues de ses propres travaux, tout en s’appuyant sur de nombreux exemples pris aussi bien chez les animaux que chez les plantes terrestres. Jean Génermont effectue ici une étude comparative des caractéristiques de la sexualité chez les représentants actuels de diverses lignées eucaryotes. Il en ressort que la fonction ancestrale de la sexualité est d’apporter par la fécondation un accroissement de robustesse vis-à-vis des variations du milieu, dont découle la fonction de brassage génétique. À ces deux fonctions universelles s’ajoute, uniquement chez les pluricellulaires, la fonction reproductrice. À partir de ces conclusions, Jean Génermont élabore des scénarios sur la naissance de la sexualité, initialement sans sexes  ; sur sa structuration par émergence et diversification des incompatibilités sexuelles et de la différenciation sexuelle ; sur l’acquisition de sa fonction reproductrice lors de chaque transition de l’unicellularité vers la pluricellularité.

A propos de l’Auteur
Jean Génermont, ancien professeur à l’université Paris-Sud, a enseigné dans divers domaines de la biologie, plus particulièrement biologie animale et génétique. Ses recherches ont porté principalement sur la biologie évolutive des ciliés, notamment la notion d’espèce et la génétique de l’adaptation aux variations du milieu. Il est auteur, entre autres, de Les Mécanismes de l’évolution (1979), a dirigé, avec Charles Bocquet et Maxime Lamotte, Les Problèmes de l’espèce dans le règne animal (3 vol., 1976-1980), a participé à la conception et à la réalisation de la « Grande galerie de l’évolution » du Muséum national d’histoire naturelle, plus spécialement l’acte II (les processus d’évolution) et a assuré avec Patrick Tort la coordination scientifique du Dictionnaire du darwinisme et de l’évolution (1996).
Editions Matériologiques – Collection Sciences et philosophie – décembre 2014 – 376 pages – 23€

De l'atome imaginé à l'atome découvert : 25 siècles de controverses, un siècle d'expériences et de théorie

Par Hubert Krivine, chercheur au Laboratoire de physique théorique et modèles statistiques de l’Université Paris-Sud (LPTMS) et enseignant à l’UPMC et Anne Grosman, enseignante-chercheuse à l’Institut des Nanosciences de Paris (INSP) de l’UPMC.
Mal aimée, mal comprise, parfois crainte, la science est également malmenée par les tenants du « tout se vaut » qui la ravalent au rang d'opinions,  voire de simples croyances. On y croit ou on n’y croit pas, à chacun sa vérité... Dans un langage plus recherché, certains voient dans la science une «narration du monde » socialement construite, propre à une époque et à une région du monde, et dont les prétentions à l'objectivité sont abusives.

C'est ignorer à quel point la démarche qui conduit à la vérité scientifique est particulière. Les auteurs font revivre les débats suscités pendant deux mille cinq cents ans par cette question primordiale : la matière est-elle une substance continue, ou est-elle formée de briques indivisibles, les atomes ? En retraçant les dernières étapes de sa résolution, ils montrent comment la science se construit, au milieu des controverses, et grâce à elles. Ce n’est jamais un fait isolé qui emporte l’adhésion des scientifiques, mais la façon dont une théorie nouvelle s’insère dans le réseau dense et imbriqué de tous les faits connus, et apporte sur eux un nouvel éclairage. Après s’être plongé dans cette histoire de la découverte de l’atome, après avoir partagé les doutes et les certitudes de ses acteurs, qui pourrait encore accorder le moindre crédit aux thèses de ceux qui n’étudient la science que de l’extérieur et qui, lorsqu’une théorie finit par s’imposer, « expliquent » ce succès par des jeux de pouvoir, quand ce n’est pas par une bonne stratégie de « com »,  bien dans l'air du temps ?
Editions de boeck – Préface d’Etienne Klein - décembre 2014 – 144 pages – 19€

Dernière modification le 23 juillet 2015