Sous les pavés la plage !

Par Gaëlle Degrez / Publié le 24 juillet 2014

C'est l'été ! Pour bronzer futé, nous vous proposons de découvrir une sélection non exhaustive d'ouvrages publiés par des membres de notre communauté, classés par catégorie : Tout public, jeune public, public spécialisé. A lire sans modération !

Tout public

Un chimiste en cuisine

Par Raphaël Haumont, enseignant-chercheur à l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO – UPSud/CNRS)

Pourquoi ça mousse, émulsionne ou gèle ? Peut-on cuire à froid ? Comment réaliser une mayonnaise sans jaune d’oeuf ? Comprendre la matière et ses transformations pour mieux maîtriser les techniques et innover en cuisine, tel est le défi que s’est lancé Raphaël Haumont. Privilégiant le plaisir gustatif aux seuls effets de textures ou de couleurs, l’auteur apporte un regard neuf sur la cuisine dite « moléculaire », livrant au passage quelques recettes simples à réaliser chez soi. Ce livre est aussi le témoignage d’un jeune chercheur qui a pu, grâce à une rencontre décisive avec le Chef étoilé Thierry Marx, associer ses deux passions, la science et la cuisine. De cette rencontre sont nés une amitié et un projet fou : révolutionner nos traditions culinaires et créer de nouvelles sensations gustatives en associant plaisir, bien-être et santé !

Éditions Dunod – préface de Thierry Marx- 2013 - 184 p – 14,50€

L'écologie pour les nuls

Par Franck Courchamp, chercheur au Laboratoire Ecologie Systématique et Evolution (ESE - UPSud/CNRS)

Chaque jour vous entendez parler d'écologie. Celle-ci vous poursuit jusque dans votre cuisine, et vous culpabilisez à l'idée de prendre un bain. Vous n'avez rien contre la nature, au contraire, mais vous n'êtes pas sûr de savoir ce qu'est l'écologie. Pas sûr non plus qu'il faille prendre pour argent comptant le discours alarmiste de certains scientifiques et leaders d'opinion. Ce livre met les choses au clair : non, vous ne savez pas ce qu'est l'écologie ; oui, il y a bien un problème, et grave avec ça. À la fin de votre lecture, dans une vingtaine de jours, 1 200 espèces auront disparu, 850 000 hectares de forêts auront été détruits : l'équivalent de la Corse. Vous pouvez lire plus vite, ça ne changera pas grand-chose. Est-ce une catastrophe ? Une fatalité ? Cet ouvrage souligne le rôle crucial de la biodiversité, et propose quelques pistes pour enrayer la dégradation de notre environnement.

Éditions Générales First – janvier 2009 – 427 pages – 22€

L’Egypte au temps de la révolution « Pharaons, barbus et généraux »

Par Jean-Pierre Faugère, Professeur de sciences économiques et vice-président en charge des relations internationales à l’Université Paris-Sud

Jean-Pierre Faugère a été en poste de 2008 à 2012, à l’ambassade française du Caire comme vice-président de l’université française d’Égypte. Une situation privilégiée, nourrie de rencontres et un moment déterminant, la révolution de janvier 2011 et ses signes avant-coureurs. Dans son ouvrage, l'auteur nous entraîne sur la route périlleuse de Suez, dans les couloirs de l’Université, aux dîners de l’ambassade et nous convie à une immersion dans la vie quotidienne des Égyptiens. Ces impressions d’Égypte s'organisent autour de différentes figures : le pharaon, qui incarne le pouvoir, le "baouab" - le pauvre omniprésent -, le barbu dans ses différentes déclinaisons, enfin les généraux et les révolutionnaires. Mêlant empathie et ironie, Jean-Pierre Faugère jette un regard lucide sur la société, sur la coopération, sur la vision du Français sur l'Islam.

Éditions l’Harmattan -  mai 2013 - 228 pages - Prix éditeur : 22 € 20,90 €

Fin de Vie, éthique et société

Sous la Direction d’Emmanuel Hirsch, Directeur de l’espace éthique (Ap-Hp), professeur d'éthique médicale à la faculté de médecine de l’Université Paris-Sud 

La loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie confère à de telles questions une dimension politique. Les conditions du mourir interrogent à la fois nos obligations humaines, sociales et les exigences du soins. Désormais doivent s'instaurer au coeur de notre cité une nouvelle culture de la fin de vie, de nouvelles solidarités, des pratiques professionnelles différentes : au service de la personne malade et de ses proches. Cet ouvrage collectif s'intègre à cette démarche et soutient une évolution nécessaire dans le soin. Elle tient pour beaucoup à la qualité des analyses développées à partir des pratiques et aux choix politiques qu'elles imposent. Les situations toujours singulières, irréductibles aux débats généraux portant sur « la mort dans la dignité » justifient une exigence de clarification, la restitution d'expériences et la transmission de savoirs vrais. Cette réédition en poche entièrement revue, actualisée et augmentée, propose dans une approche pluridisciplinaire associant les meilleures compétences, la synthèse la plus rigoureuse et la plus complète de réflexions et d'expériences au coeur des débats les plus délicats de notre société. Au-delà des professionnels de santé, ce livre concerne chacun d'entre-nous.

Éditions Eres poche – 2014 – 600 pages – 25€

Mars, planète bleue

Par Jean-Pierre Bibring, Professeur et astrophysicien à l’Institut d’Astrophysique Spatiale (IAS- UPSud/CNRS)

La planète rouge aurait donc été bleue. Elle est morte aujourd'hui, mais elle a peut-être abrité la vie, dans un passé que l'on sait désormais déchiffrer. Jean-Pierre Bibring, l'un des principaux acteurs de l'exploration martienne, nous fait revivre l'extraordinaire aventure qui vient d'aboutir à cette découverte majeure. Majeure, carelle révolutionne notre connaissance de l'histoire de Mars, laquelle éclaire d'un jour nouveau celle de la Terre et des autres objets du système solaire.Elle pose en termes inédits la question de l'apparition de la vie : phénomène banal dans l'Univers, ou exclusivement terrestre ? Elle relance et oriente la recherche de vie extraterrestre. Enfin, au moment où le climat de notre planète risque de basculer dans l'inconnu, l'exploration de Mars permet de comprendre ce que la Terre, où l'eau s'est maintenue depuis des milliards d'années, a de véritablement singulier ; et qu'il faut à tout prix préserver.

Éditions Odile Jacob – 2009 -  220 pages -  23,90€

Les Microbes de l'enfer

 

Par Patrick Forterre, Professeur à l’Université Paris-Sud et responsable de l'équipe de recherche "Biologie moléculaire du gène chez les extrêmophiles" à l'Institut de génétique et microbiologie (IGM – UPSud/CNRS)

 Des êtres vivants capables de vivre à des températures dépassant 100 °C ? Oui, de telles créatures infernales existent, et il s'agit de microbes très particuliers. C'est à la rencontre de ces "microbes de l'enfer" que Patrick Forterre nous convie: comment les a-t-on découverts, quelles "astuces" ces organismes ont-ils trouvées pour parvenir à prospérer à des températures aussi élevées, quelles précieuses informations nous livrent-ils concernant l'origine de la vie sur Terre ?  De débats aux multiples rebondissements en  séances de chasse aux microbes de l’enfer dans des sites exceptionnels – par près de 3000 mètres sous la surface des océans ou sur les flancs de volcans en activité – tous ces points sont abordés dans un ouvrage où l’on sent battre le pouls d’une science vivante et en action. Patrick Forterre nous fait ainsi partager l’une des plus grandes aventures scientifiques de notre temps: les microbes de l’enfer ont éclairé d’un jour nouveau des questions essentielles de la biologie, sans oublier qu’ils ont aussi fourni à la médecine et aux biotechnologies des outils remarquablement puissants.

Éditions Belin – Collection Pour la science – 2007 – 250 pages – 19,90€

Nicéphore Niépce. L'invention de la photographie

Par Jean-Louis Marignier, chercheur au laboratoire de physico-chimie des rayonnements de l'Université Paris-Sud

Né en 1765 à Chalon-sur-Saône, Nicéphore Niepce est un passionné d'inventions. En 1816, à l'âge de cinquante et un ans, il entreprend des recherches pour fixer les images projetées au fond d'une chambre obscure. Après plusieurs années, il invente l'héliographie, premier procédé photographique au monde. Il s'associe ensuite avec Daguerre, futur inventeur du daguerréotype. C'est le récit de ces recherches auquel l'auteur nous convie, après s'être livré à une véritable enquête historique et scientifique. S'appuyant sur la correspondance de l'inventeur, il a pour la première fois reconstitué expérimentalement les procédés décrits par Niepce et Daguerre, jamais reproduits depuis leurs travaux. Leur redécouverte nous révèle des procédés inconnus jusqu'ici, comme le physautotype. Elle montre l'aspect des premières photographies au monde et vient éclairer la démarche jusqu'ici méconnue de l'inventeur de la photographie.

Éditions Belin - Collection “Un savant, une époque” – 1999 – 608 pages – 24€

Les oiseaux d'Ile-de-France : Nidification, migration, hivernage

Par Pierre Le Maréchal, professeur au département de biologie de l’Université Paris-Sud, David Laloi, maître de conférences en écologie et évolution à l’université Pierre et Marie Curie et Guilhem Lesaffre président du Centre Ornithologique de la Région Île-de-France.

Fortement peuplée et densément urbanisée, la région parisienne conserve de vastes étendues à l'abri de la frénésie de la vie moderne. Des dizaines de milliers d'hectares boisés, d'agréables vallées ou encore un riche réseau de zones humides attirent et retiennent une grande diversité d'oiseaux qui constituent l'une des composantes essentielles du patrimoine naturel régional. 360 espèces sont ici présentées en détails, d'une façon accessible même aux non spécialistes. L'ouvrage propose également une histoire de l'ornithologie en Ile-de-France et un historique strictement parisien ; il présente l'évolution et la protection des milieux et fait le point sur l'évolution de l'avifaune dans la région. Illustré de plus de 500 photographies, cet ouvrage très complet, qui a bénéficié du soutien du Centre ornithologique Ile-de-France (CORIF), a exigé plusieurs années d'enquêtes de terrain. Le résultat est à la hauteur de l'investissement de ces passionnés qui ont sillonné la région et en ont exploré avec minutie tous les milieux.

Editions Delachaux et Niestlé – Préface d’Allain Bougrain Dubourg - Nov 2013 – 511 pages – 39,90€

Passeport pour les deux infinis

Coordonné par Nicolas Arnaud, Sébastien Descotes-Genon, chercheurs au Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (UPSud/CNRS)*

* et Sophie Kerhoas-Cavata, Jacques Paul, Jean-Luc Robert-Esil et Perrine Royole-Degieux.

Où commence l'infiniment grand ? Où finit l'infiniment petit ? Les chercheurs ont identifié le rayonnement fossile émis il y a 13,7 milliards d'années et qui permet de remonter aux origines de l'Univers. À l'opposé, le Modèle Standard a identifié 12 particules élémentaires et trois forces fondamentales qui permettent de décrire la constitution ultime de la matière. Est-ce à dire que tout est terminé, que plus rien n'est à découvrir ? Certainement pas ! Tandis que les outils d'observation deviennent plus précis, la nécessité d'établir des passerelles entre l'infiniment grand et l'infini petit devient pressante. Dans ce livre illustré en couleur, les plus grands spécialistes présentent un panorama des connaissances actuelles pour voyager à la découverte des deux infinis. Cette nouvelle édition à jour tient compte des derniers résultats du LHC dans sa quête du fameux boson de Higgs, et intègre les premières images du rayonnement fossile provenant du satellite Planck.

Éditions Dunod – 2013 (2ème édition) – 192 pages – 15€

La terre ne tourne pas rond

Par Xavier Campi, chercheur (retraité) au Laboratoire de laboratoire de Physique Théorique et Modèles Statistiques (LPTMS – UPSud/CNRS)

Les progrès de la connaissance se font souvent à la fois par intermittence et par des chemins détournés. De longues périodes de stagnation sont suivies s'avancées fulgurantes, fruit de l'arrivée d'idées provenant de domaines différents. L'histoire de ces progrès y gagne beaucoup en intérêt. C'est la cas de la découverte des mouvements et de la forme exacte de la Terre. Pendant vingt-cinq siècles, des mythes anciens à la bibliothèque d'Alexandrie, et des envoyés de Louis XV en Laponie au moderne GPS, ces deux sujets se sont mutuellement enrichis et continuent de le faire. Que la Terre soit ronde, on le sait en effet depuis 2 500 ans, nous rappelle Xavier Campi, et malgré une légende tenace on ne l'avait pas oublié au Moyen Âge. Que la Terre tourne sur elle-même et autour du Soleil est un acquis plus récent, qui remonte à la Renaissance, avec Copernic et Galilée. L'ouvrage est richement illustré de figures et de gravures anciennes. Des compléments mathématiques de niveau Terminale scientifique sont donnés en appendice.

Éditions Cassini - janvier 2014 - 384 pages - 20€

La Terre, des mythes au savoir

Par Hubert Krivine, physicien, chercheur honoraire au laboratoire de Physique Théorique et Modèles Statistiques (LPTMS – UPSud/CNRS)

Comment la Terre a-t-elle pu vieillir de plus de quatre milliards d'années en moins de quatre cents ans ? Newton, par exemple, appuyé sur une lecture sérieuse de la Bible, datait la création du monde à 3 998 av. J C ; aujourd'hui nous savons que la Terre est âgée de 4,5 milliards d'années. Comment, contrairement à l'évidence et aux textes sacrés, a-t-on compris que le mouvement des cieux s'expliquait par celui de la Terre ? Quelle a été la démarche initiée par les savants de la période de l'âge d'or arabe et reprise à la Renaissance pour se dégager d'une lecture littérale du Livre saint ? Hubert Krivine, en répondant à ces questions, se propose de montrer ce qui distingue une connaissance scientifique d'une simple croyance. Misère intellectuelle bien souvent nourrie par la misère tout court, le renouveau de divers fondamentalismes religieux rend étonnamment actuels l'argumentation de Galilée et l'apport de Darwin. 

Éditions Cassini –  2011 – 290 pages - 26€

Tout savoir sur l'eau du robinet

Sous la codirection d’Yves Levi, Professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université Paris-Sud, membre de l’Académie des technologies et de l’Académie nationale de pharmacie.

D’où vient l’eau du robinet ? Tout le monde a-t-il accès à ce service essentiel ? Peut-on la boire ? Pourquoi contient-elle du chlore, du calcium ? D’où vient le calcaire ? Est-elle contaminée par des pesticides, des nitrates, du plomb ? Comment est-elle traitée et arrive-t-elle jusqu’à nous ? Qui est responsable de sa qualité ? Quelle est sa réglementation ? Comment la consommons-nous ? En manquerons-nous demain ? Rares sont ceux qui savent ce qui se cache derrière cette eau du robinet. La vie, la santé, la sécurité de tous sont pourtant liées à l’importance de la distribution en continu d’une eau saine. De ses origines à son traitement, de la protection de la qualité et de la quantité des ressources à sa gestion et à sa consommation, l’eau «courante » et potable, celle de tous les jours, est le fruit de processus complexes souvent mal connus. Ce livre donne aux consommateurs les réponses aux questions qu’ils se posent, ou qu’ils aimeraient poser, sur les mystères de cette eau si précieuse.

Éditions CNRS – 2013 – 274 pages – 20€

Volcans du monde, séismes et tsunamis

Par Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue et Professeur à l’Université Paris-Sud

Comment naissent, vivent et meurent les volcans ? Où sont-ils situés et à quoi ressemblent-ils ? Comment prévenir leurs colères et mettre à profit leurs richesses ? Peut-on limiter les conséquences terribles des séismes et des tsunamis ? Quelles sont les régions à risques ? Autant d'énigmes que ce voyage à travers les différentes régions du monde et jusqu'au centre de la Terre, tente d'élucider.

Éditions Orphie – Grands livres - 2e trimestre 2011 – 160 pages – 23,80€

 

Jeune Public

Les volcans et leurs éruptions

Par Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue et Professeur à l’Université Paris-Sud

Jacques, volcanologue, et sa femme Tatisa guident leurs sept neveux et nièces sur les sentiers de la chaîne des Puys. Cette expédition en terre auvergnate est l’occasion de dévoiler les multiples secrets que recèlent les volcans. L’AUTEUR Jacques-Marie Bardintzeff est volcanologue et professeur des universités. Spécialiste des risques naturels dans le monde, il a écrit beaucoup de livres et d’articles scientifiques ; il a aussi collaboré à de nombreuses émissions de radio ou de télévision.

Édition Le Pommier – Collection Minipommes – mars 2013 - 64 pages - 8 €

 

 

Le volcan se réveille

Par Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue et Professeur à l’Université Paris-Sud

Jacky, Michèle et Litchi, leur compagnon favori, sont passionnés par les volcans depuis qu’ils sont allés voir les volcans d’Auvergne. Ce matin, une lettre de leur cousin Bernard qui vit en Afrique est arrivée. Bernard n’habite pas loin d’un volcan, la montagne souffrée, et les invite à passer quelques jours avec lui. Durant leur séjour, le volcan va se réveiller…

Édition Le Pommier – Collection Les albums du pommier – oct 201248 pages – 14,90 €

Litchi dans l’espace

Par Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue et Professeur à l’Université Paris-Sud

"Un documentaire fiction pour tout savoir sur l’espace et les planètes" Après leurs aventures africaines (cf  Le volcan se réveille), nos quatre amis Jacky, Michèle, Bernard et Litchi ont décidé de profiter des vacances pour partir visiter les autres planètes en soucoupe volante. Ils découvriront les planètes bien connues du système solaire et leurs spécificités mais aussi leurs satellites, les astéroïdes, les étoiles, et les grands noms de la conquête spatiale. Ils apprendront aussi à repérer, dans le ciel, les principales constellations. A partir de 6 ans.

Édition Le Pommier – Collection Les albums du pommier – oct 201348 pages – 14,90 €

Public Spécialisé

Créativité formelle : méthode et pratique

Par Marta Franova – chercheuse au Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI - UPSud/CNRS)

Définir et repenser la créativité, en saisir les infinis rouages. Comprendre le passage du "projeté" au "réalisé", de l’"envisagé" au "construit", de l’"idéel" au "concret". Ces axes d’analyse guident la réflexion entamée par Marta Fraňová depuis une trentaine d’années. Une réflexion aujourd’hui parachevée et paradoxalement ouverte dans un essai qui fera date dans l’histoire des idées et des sciences.  L’ouvrage de Marta Fraňová n’est ni plus ni moins qu’une somme relative à la notion de créativité. Délimitant ses contours, précisant les processus psychologiques et techniques qui la soutiennent et qu’elle crée, l’auteur de cet essai phare inaugure ici une nouvelle manière de concevoir le travail humain, de nouvelles relations entre concepteurs et artisans, architectes et programmateurs. »

Editions Publibook – 2008 – 604 pages - 42,00 €  

Le test de féminité dans les compétitions sportives « Une histoire classée X ? »

Par Anaïs Bohuon, enseignant-chercheur à l’UFR STAPS de l’Université Paris-Sud

Instauré dans les années 1960 par les autorités sportives internationales, le test de féminité vise à distinguer les «vraies femmes» des autres.  Quels «autres» ? Des hommes qui s'immisceraient en catégorie «Dames» pour y remporter des victoires faciles ? Les annales du sport ne gardent pas trace d’un tel cas. En revanche, bien des sportives ont été interdites de compétition car elles ne remplissaient pas les critères censés définir la «féminité». Ces derniers ont varié au cours du temps : la féminité fut d'abord certifiée sur la base d'un examen gynécologique, puis chromosomique, puis hormonal. Mais la conformation anatomique des organes sexuels est parfois jugée «ambiguë», il existe d’autres formules chromosomiques possibles que «XX» et «XY», et des femmes certifiées «normales» à la suite d’un examen anatomique ou d’une analyse chromosomique peuvent avoir des taux naturels de testostérone  supérieurs à la moyenne. Le travail d’Anaïs Bohuon cerne une évidence qui embarrasse les autorités sportives : les caractéristiques sexuées s’expriment selon des modalités diverses et la partition des individus en deux catégories de sexe seulement est une fiction idéologique. Son livre révèle aussi que cette vision de la féminité a partie liée avec une histoire politique : celle de l'opposition entre l'Est et l'Ouest, du temps de la Guerre froide, et celle qui organise le partage inéquitable entre pays du Nord et du Sud. Dans le monde du sport, les «vraies femmes» restent conformes à l’idéal occidental de la féminité. La suspicion se porte sur «les autres», qui s’écartent de ce stéréotype.

Éditions ixe – Juin 2012 – 192 pages – 18€

Volcanologie

Par Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologue et Professeur à l’Université Paris-Sud

La volcanologie est une discipline qui évolue au fil des éruptions suite au travail des géologues, des géochimistes, des géophysiciens et des historiens. Cette quatrième édition actualisée tient compte des éruptions récentes et s'attache plus particulièrement aux nouvelles techniques de prévision et surtout au suivi de la gestion des éruptions volcaniques. Cet ouvrage, qui s'adresse aux étudiants de licence (L3) et de master (M1 et M2), ainsi qu'aux candidats aux concours du CAPES et de l'Agrégation, tient compte de la progression des connaissances en matière de volcanologie au cours des deux dernières décennies.
L'auteur décrit la « chambre magmatique » et les processus complexes qui s'y déroulent. Quatre types d'éruption sont ensuite envisagés : émission de lave, retombées, explosions dirigées et enfin volcanisme sous-marin. Il insiste sur l'approche physique des processus et sur leurs possibles modélisations.  L'analyse des principales éruptions de ces vingt dernières années jette un éclairage nouveau sur la prévention des risques volcaniques. L'aspect utile du volcanisme (métallogénie, géothermie, santé, loisirs, etc.) n'est pas oublié.  Cet ouvrage constitue une référence incontournable pour tous ceux qui s'intéressent aux volcans.

Edition Dunod – Collection Sciences Sup -  2011 (4ème édition) - 320 pages – 35,50€

 

Dernière modification le 25 juillet 2014