Démarrage en fanfare pour le nouveau conservatoire

Par Olivier Kahn / Publié le 20 avril 2018

Après avoir été repoussé par la tempête de neige au mois de février, le nouveau bâtiment du Conservatoire à Rayonnement Départemental (CRD) Paris-Saclay situé à l’entrée du campus d’Orsay a été inauguré jeudi 5 avril. Retour avec son directeur, Gilles Métral, sur cet événement et sur les beaux projets que ce nouvel équipement va développer.


Le Conservatoire à Rayonnement Départemental, le jour de son inauguration. © Alain Beguerie

Près de 3 000 m2, 1 auditorium de 300 places et une salle d’audition de 80 places, 35 salles de musique, 4 studios de danse, 2 salles de théâtre : le tout nouveau bâtiment est un petit bijou dédié aux amoureux des arts. « L’acoustique de l’auditorium a été conçue par Jean-Paul Lamoureux qui a notamment travaillé sur la Philharmonie de Paris, nous indique Gilles Métral. Rien n’a été laissé au hasard dans cet écrin. Dans les salles de travail, aucun mur ne forme un angle droit pour éviter au son de rebondir. Le sol pour les percussions et le jazz est monté sur vérins pour amortir les vibrations ». Arrivé en 2012, Gilles Métral a suivi de près les travaux afin d’avoir un bâtiment le plus fonctionnel possible. « Les collègues se sont plus vus en un mois qu’en 15 ans, souligne le directeur. ». Le nouveau Conservatoire va, en effet, permettre les rencontres et les échanges entre les enseignants dont les cours étaient jusqu’à maintenant éclatés sur 21 sites. De quoi mettre la barre encore plus haut pour ce Conservatoire classé par l’État qui délivre des diplômes d’État en musique, chorégraphie et théâtre avec l’ambition d’être un pôle ressource du territoire.

Autant dire que ce nouvel équipement était attendu par les collectivités territoriales, la Communauté Paris-Saclay qui gère le CRD Paris-Saclay et un réseau de 7 conservatoires intercommunaux mais également la Région et le Département tout comme la ville d’Orsay qui ont participé à son financement aux côtés de l’agglomération Paris-Saclay (principal financeur du CRD Paris-Saclay). « Le projet n’aurait pas pu se faire sur ce site sans l’aide de l’Université Paris-Sud et en particulier de sa présidente, Sylvie Retailleau, qui l’a suivi et soutenu depuis de nombreuses années ». Le fait que le Conservatoire soit situé sur le campus de l’Université Paris-Sud va permettre de renforcer les coopérations notamment avec le Centre de Formation des Musiciens Intervenants qui dépend de l’UFR Sciences et permettre de nouveaux projets à l’instar de l’exposition « Arbre en musique » sur le lien entre la lutherie des instruments de musique et la botanique qui sera proposée du 23 mai au 16 juin au Conservatoire.

Le lien entre les arts et les sciences était d’ailleurs à l’honneur, jeudi 5 avril, avec la création de Pythagore et les Arts qui réunissait musique, danse et théâtre avec le concours de tous les enseignants et plus de 500 étudiants du Conservatoire autour du film Donald au pays des mathémagiques.


Le Conservatoire à Rayonnement Départemental, le jour de son inauguration. © Alain Beguerie

Dernière modification le 20 avril 2018