Une délégation cambodgienne en visite à l'Université Paris-Sud

Par Anne-Lise Braesch et Léa Remaud / Publié le 13 mai 2019

L’Université Paris-Sud a eu le plaisir d’accueillir du 11 au 25 mars 2019, Pao Srean, Doyen de la Faculté d’agriculture et de Transformation alimentaire, Seiha Lim, chef de la division « Laboratoire et travaux pratiques » de la Faculté d’agriculture et de transformation alimentaire, et Sophary Khin enseignant-chercheur à l’Université de Battambang au Cambodge. Elle a également eu le plaisir de recevoir du 18 au 24 mars 2019, Emtotim Sieng Rectrice de l’Université de Battambang, Cambodge.

Le 18 mars, une réunion d’accueil et un déjeuner ont eu lieu à la Faculté de Pharmacie en présence de trois enseignants cambodgiens en mobilités de formation, Pao Srean, Seiha Lim et Sophary Khin,  Imad Kansau, Dorine Bonte et Eric Morel de l’URF Pharmacie, Bruno Darracq de l’IUT d’Orsay, Buntha Ung – Ea-Kim de l’Institut  d’Optique, Sandrine Lacombe, Vice-Présidente des relations internationales de l’Université Paris-Sud, Anne-Lise Braesch chargée de projet européens MIC et Nelly Bensimonn.

Fondée en 2007, l’Université de Battambang se trouve dans une zone propice au développement de l’agriculture et a pour objectifs de participer au développement de la région dans ce domaine. Composée de 5 facultés : Affaires, Administration et Tourisme - Science et Technologie - Sociologie et Développement Communautaire - Agriculture et Transformation des aliments - Arts, Sciences humaines et Education, l’Université de Battambang possède également un centre de Recherche et Développement constitué de 7 laboratoires.

L’Université Paris-Sud et l’Université de Battambang ont formalisé leur relation grâce à l’obtention d’un projet de Mobilité Internationale de Crédits en juin 2018. Ce projet permet de financer des mobilités d’études, de stage, de formation du personnel et d’enseignement entre les deux Universités sur une période de deux ans.

L’Université de Battambang entretient également une relation particulière avec l’Association Française de Séniors Volontaires pour la Formation Scientifique au Cambodge (AFSFC), qui est désormais « conseillère honorable » de l’Université Cambodgienne. Trois membres de l’association étaient présents durant ces deux semaines de mobilité afin d’encadrer les enseignants invités.

Renforcer les liens entre les deux Universités

Lors de ces deux semaines passées au sein de l’Université Paris-Sud, les professeurs Cambodgiens ont également visité différents sites tel que le laboratoire de Chimie de l’IUT d’Orsay, la salle blanche de Thalès, le Photonic FabLab de l’institut d’optique et un laboratoire de la SAS Water à Guyancourt. Entre ces visites ils ont pu faire des manipulations en laboratoires sous la supervision de Bernard Legendre, membre de l’association AFSFC et professeur émérite de l’Université Paris-Sud.

Cette mobilité a permis aux membres de l’Université de Battambang de se familiariser avec des techniques appliquées dans les laboratoires afin d’améliorer leurs pratiques et techniques et de développer de nouveaux cursus, enrichies par les discussions qui ont eu lieu avec Imad Kansau, Dorine Bonte et Eric Morel, tous trois impliqués dans les relations internationales de la Faculté de Pharmacie et porteurs d’un projet de Licence professionnelle au sein de l’Université de Battambang.

Cette visite a permis de renforcer les liens qui unissent les deux Universités, de consolider les projets futurs communs aux deux établissements et de lancer des discussions concernant le contenu des futures formations et de l’accueil de 10 étudiants cambodgiens à la rentrée de septembre 2019.


Premier rang de gauche à droite : Imad Kansau, Pao Srean, Sandrine Lacombe, Emtotim Sieng, Bernard Legendre, Patrice Prognon, Sophary Khin, Seiha Lim Deuxième rang (de gauche à droite) : Nelly Bensimonn, Anne-Lise Braesch, , Buntha Ung, EA-Kim, enseignante Chercheure à l’Institut d’Optique et coordinatrice Relations Internationales avec le Cambodge, Michel Pédoussaut, Président de l’Association Française de Séniors volontaires pour la Formation scientifique au Cambodge, Pierre Le Barny, membre de l’AFSFC, Eric Morel

Dernière modification le 23 mai 2019