Ces étudiants de l’IUT de Cachan jumelés avec les Etats-Unis

Par Chantal Escudié / Publié le 14 octobre 2019

Des étudiants de l’IUT de Cachan bénéficient d’un programme d’échanges virtuels avec des étudiants de deux Community College aux États-Unis.

Depuis la visite des Community Colleges en novembre 2018, l’IUT de Cachan a développé deux types de collaborations impliquant des enseignants de spécialités scientifiques (Nicolas Liebeaux) et des enseignants d’anglais (Mathilde Svab), afin de favoriser la pratique de la langue anglaise en milieu professionnel et d’accentuer l’internationalisation des étudiants de premier cycle.

Pour les étudiants des deux Community Colleges concernés, Kirkwood Community College, Iowa et Tunxis Community College, Connecticut, ce travail a permis d’établir des contacts différents et donc également, d’accentuer l’internationalisation et de faire évoluer leur vision de celle-ci.

Des échanges informels entre les étudiants américains et les apprentis français ont permis la  création d'une page web de présentation développée sur la plateforme CARRD, l’enregistrement d'une vidéo de présentation, des échanges oraux ou par message sur Whatsapp. Des séances ont été organisées en parallèle, en début de journée en Iowa et fin d'après-midi en France.

Depuis la rentrée, la nouvelle promo de 1ère année DUT GEII par apprentissage, est jumelée avec un groupe d'étudiants du cours de "Color theory” mené par Carianne Garside (enseignante en Art)  pour le Tunxis Community College au Connecticut. Le projet prendra fin en décembre 2019.

Les apprentis français et étudiants américains sont répartis en équipe de 4 ou 5. Ensemble, ils vont devoir travailler sur le thème de la théorie des couleurs. Leur objectif est de trouver une question sur ce thème, monter une expérience et présenter leurs conclusions. Les apprentis GEII pourront apporter un aspect technique alors que les étudiants en art pourront se concentrer sur l’aspect artistique.

Le retour d’expérience est très positif comme peuvent en témoigner les commentaires suivants :

« Nous pensons que ce projet est très intéressant car nous avons pu communiquer avec les Américains et créer quelque chose avec eux dans un contexte concret et réel. Cela nous a permis d’apprendre un certain nombre de choses sur la vie aux Etats-Unis. »

« Quand je ne parvenais pas à faire fonctionner mes circuits, mes deux co-équipiers m’aidaient via des documents Google pour ajuster le codage, faire des tests et corrections. La collaboration a été excellente dans les deux sens. »

Dernière modification le 15 octobre 2019