Un colloque sur le droit de l’Espace à Budapest

Par Katrin Gebhard / Publié le 30 avril 2014

Un colloque sur l’espace au service du citoyen européen a été organisé le lundi 18 mars 2014 à Budapest par la Faculté Jean Monnet (Université Paris-Sud).

A l’initiative de Phillippe Achilleas, initiateur et responsable du master Droit de l’Espace et des télécommunications, et du groupe de recherche IDEST (Institut du Droit de l'Espace et des Télécommunications) à la Faculté Jean Monnet, un colloque sur L’espace au service du citoyen européen a été organisé le lundi 18 mars 2014 à Budapest.  


Le colloque l'espace au service du citoyen européen

Ce colloque qui rassemblait des universitaires, des acteurs de premier plan des communications en Hongrie, des représentants d’organisations internationales (ONU, Agence spatiale européenne), d’entreprises (Airbus Defense and Space, Thalès, Vodafone, Ariane Espace) a abordé des thèmes tels que Les utilisations de l’espace,  La sécurité des activités spatiales: le cas des débris spatiaux, le droit de la propriété intellectuelle dans l’espace,  les aspects réglementaires des fréquences spatiales.

Parallèlement, ce fut l’occasion pour Jean Pierre Faugère, Vice-Président Relations Internationales, de rencontrer des représentants d’universités hongroises : ELTE  (Eotvos Lorand University), grande université de sciences, première université hongroise ; Budapest University of Technology and Economie (BME) ;  l’Université Catholique Pazmany Peter l’Université Calviniste de Karoli.

De surcroît, Phillippe Achilleas a organisé une après-midi de travail entre les étudiants de son master (à droite sur la photo) et des étudiants de l’université BME (à gauche).

Cette année encore, le Master 2 Droit des activités spatiales et des télécommunications est classé n°1 par SMBG dans la catégorie droit du numérique et des communications électroniques. Ce classement est déterminé en fonction de trois critères : 1) La notoriété de la formation ; 2) Le salaire de sortie ; 3) Le retour de satisfaction des étudiants. Ce classement est le résultat d’une dynamique commune (université-institutions publiques-entreprises) et de la très grande solidarité de notre réseau d’alumni composé aujourd’hui 264 personnes de 61 nationalités différentes établies dans 26 pays.

 

Pour plus d’informations sur le site du master

Dernière modification le 21 mai 2014