Première cérémonie de remise de diplômes de masseur-kinésithérapeute à la Faculté de médecine

Par Cécile Pérol / Publié le 10 octobre 2019

La première cérémonie de remise des diplômes de masseur-kinésithérapeute organisée par la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud s’est tenue ce 20 septembre 2019. Les 80 étudiants ayant suivi l’ensemble de leur formation en partenariat entre l’école nationale de kinésithérapie et de rééducation (ENKRE) et la Faculté de médecine du Kremlin-Bicêtre, dans le cadre de l’universitarisation de la formation en kinésithérapie, étaient présents aux côtés, notamment, du Pr Olivier Gagey Directeur du Département universitaire des formations en kinésithérapie/Physiothérapie et de M. Michon Directeur de l'ENKRE.


© Alticlic

Dans le cadre de l’intégration des formations paramédicales et de santé au processus LMD, l’école nationale de kinésithérapie et de rééducation (ENKRE) est rattachée sur les plans pédagogique et scientifique, par convention depuis septembre 2015, au Département Universitaire de Formation en Kinésithérapie / Physiothérapie de l'UFR de Médecine du Kremlin-Bicêtre (Université Paris Sud). Mais dès 2013, des rapprochements entre ces établissements avaient été établis.

La première promotion d’étudiants en kinésithérapie ayant réalisé l’ensemble de son cursus mutualisé entre ces deux établissements, soit quatre années d’études professionnalisantes, après une année universitaire validée (PACES, L1 STAPS ou L1 Biologie), vient d’être diplômée. Environ 500h de cours mutualisés avec les études médicales et réparties sur les quatre années du cursus, se sont déroulées à la Faculté de médecine. Ces étudiants pour être diplômés d'Etat de Masseur-Kinésithérapeute ont validés 240 ECTS universitaires, en plus des 60 ECTS acquis par validation de la première année universitaire.

Une convention entre le Centre de Rééducation professionnel Guinot, à Villejuif et la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud a également été instaurée. Le cursus des étudiants de l’Institut de formation masseur-kinésithérapeute du Centre Guinot se déroule sur cinq années, car ils suivent une année spécifique aux études en masso-kinésithérapie pour personnes en situation de handicap d’origine visuelle. La première promotion d’étudiants du Centre Guinot ayant suivi un cursus de masseur-kinésithérapeute à l'université sera donc diplômée en 2020.


© Alticlic

Dernière modification le 10 octobre 2019