La fête de la musique c’est le 21 juin en France mais c’est toute l’année au CFMI

Par Gaëlle Degrez / Publié le 21 juin 2019

Alors que la musique va envahir les rues ce 21 juin, zoom sur une petite pépite, un diplôme atypique et peu connu du grand public : le Diplôme de Musicien Intervenant (DUMI). Très prisé et offrant de belles perspectives professionnelles, il se prépare dans un des neuf Centres de Formation de Musiciens Intervenants existant. Le CFMI de l’Université Paris-Sud est le seul Centre de ce type en Ile-de-France.


Restitution du spectacle musical créé lors d'un stage avec l'artiste Christine Bertocchi

Les CFMI préparent en deux ans des étudiants au Diplôme d’Université de Musicien Intervenant (DUMI). Accessibles sur tests d’entrée, ces formations sont une spécificité française. Le « musicien intervenant» travaille en partenariat avec les professeurs des écoles, à l’éducation musicale des enfants dans les écoles maternelles et élémentaires.

Il y a neuf CFMI en France* dont un seul en Ile-de-France qui est celui de l’Université Paris-Sud. Le CFMI de l’Université Paris-Sud à Orsay accueille chaque année plus de 80 étudiants venant de tous les horizons musicaux : musique savante occidentale, musiques traditionnelles, musiques actuelles. Tous les instruments sont acceptés.

Une double formation

Le CFMI a pour objectif de donner à des musiciens de niveau professionnel, une formation plus approfondie, à la fois artistique et pédagogique, leur permettant de travailler en partenariat étroit avec les professeurs des écoles, de la maternelle à la fin de l’école élémentaire.

Sur le plan de la formation musicale, le CFMI vise à étendre les compétences de l’étudiant en développant la pratique musicale, l’écoute, l’analyse et l’invention et ceci dans différents genres, styles ou époques, en incluant les musiques contemporaines. Les étudiants découvrent également d’autres formes d’art (création de spectacles, danse, théâtre…).

Du point de vue pédagogique, le CFMI apporte une formation au futur musicien intervenant dans trois directions : tout d’abord, améliorer sa connaissance de la psychologie de l’enfant, ensuite le préparer à la vie de la classe en collaboration avec l’enseignant, enfin l’initier à une démarche pédagogique personnelle, fruit d’une alternance entre les expériences de terrain et l’enseignement académique. La formation comprend au total 1500 h d’enseignement dont 500 h de stages pratiques.


Les étudiants venus d’horizons musicaux divers pratiquent la musique ensemble pendant toute la formation

Un diplôme recherché

Le DUMI est un diplôme professionnalisant qui confère à ses bénéficiaires la quasi-certitude d’un emploi. Le taux d’insertion professionnelle avoisine en effet les 100%, certaines offres d’emploi restant même non pourvues.

Appelés communément « Dumistes », les titulaires du DUMI sont principalement employés par des collectivités territoriales pour exercer dans les écoles. Ces dernières années, le métier tend à se diversifier : un dumiste peut ainsi intervenir en conservatoire, dans les associations, en milieu hospitalier ou carcéral…

Note :

* universités de Rennes, Lille, Toulouse 2, Strasbourg, Tours, Lyon 2, Poitiers, Aix-Marseille et Paris-Sud

Plus d’infos : https://www.cfmi.u-psud.fr/

Contact : Nina Farges, Chargée de Communication au CFMI – nina.farges @ u-psud.fr

Dernière modification le 21 juin 2019