H-Bar ouvre ses portes aux physiciens !

Par Anaïs Vergnolle / Publié le 6 septembre 2019

Cette semaine, les étudiants de l’Université Paris-Sud ont fait leur rentrée dans le tout nouveau bâtiment dédié à l’enseignement de la physique. Situé au sud du plateau de Moulon, le dénommé ħ (1) ou H-bar est implanté au cœur du Centre de Physique Matière et Rayonnement de l’Université Paris-Saclay et à proximité immédiate de Polytech Paris-Sud, du Lieu de Vie et de la résidence étudiante Eileen Gray.

Note : 1. Le nom ℏ (prononcer "h barre") fait référence à la constante de Planck, constante fondamentale de la physique à la base de la physique quantique.


© M. LECOMPT / UPSUD

Des étudiants au cœur de la physique

Le bâtiment rassemble dans un lieu unique plus de 1 000 étudiants de physique en troisième année de Licence et en Master, auparavant dispersés dans trois lieux différents du campus Bures-Orsay. Localisé à proximité des laboratoires de physique déjà présents sur le plateau (Laboratoire de Physique des Solides, Laboratoire Fluides, Automatique et Systèmes Thermiques, Laboratoire de Physique Théorique et Modèles Statistiques, Laboratoire Aimé Cotton et Institut Pascal), il simplifie les échanges et les rencontres entre les étudiants et favorise leur immersion dans un univers de recherche.

Ce regroupement facilite également l’organisation d’enseignements communs et permet de mutualiser les équipements et plateformes expérimentales et pédagogiques à l’échelle de l’Université Paris-Saclay.

Un bâtiment moderne au service de l’enseignement

Conçu par l’agence Dominique Lyon Architectes, ce bâtiment d’une surface de 10 700 m² comprend notamment six amphithéâtres dont un auditorium de 280 places, une trentaine de salles de travaux dirigés mutualisées, sept plateformes expérimentales et neuf salles informatiques.

Modernes et aux dernières normes, ces espaces d’enseignement seront dotés d’équipements numériques, tels que des systèmes de captation et de retransmission vidéo dans les amphithéâtres ou de visioconférence dans les salles de réunion.

Le projet porte également une grande attention aux conditions de travail des étudiants et des personnels ainsi qu’à la vie de campus. Le bâtiment dispose ainsi d’une cafétéria, d’espaces de convivialité dédiés pour les étudiants et les personnels ou encore de locaux associatifs.

Le bâtiment H-bar est accessible aux personnes à mobilité réduite, avec des places réservées dans les amphithéâtres et des tables à hauteur variable dans les salles de travaux pratiques. Dans les amphithéâtres et certaines salles de TD, un système radiofréquence peut être mis à disposition des malentendants.

Une coupole pour avoir la tête dans les étoiles

Au sommet du bâtiment H-bar, une nouvelle coupole pour observer les beautés du ciel étoilé a été installée. Son emplacement au dernier étage offre un champ de vue dégagé dans toutes les directions, idéal pour les observations. Elle possède un dôme motorisé et est équipée d’un télescope principal puissant, complété par une seconde lunette adaptée à l'observation de certains objets proches tels que les planètes.

Gérée par le département de Physique de l’UFR Sciences et l'Institut d'Astrophysique Spatiale (UPSud/CNRS), cette nouvelle coupole répond à un double objectif : accueillir un plus grand nombre d’étudiants dans le cadre de TP et d’UE liés à l'astrophysique ou à l'optique ; et favoriser la diffusion des connaissances à travers des manifestations ouvertes aux scolaires et au grand public. Le 11 novembre prochain, le département organise d’ailleurs un événement spécial permettant aux visiteurs d’observer au sein la coupole le transit de Mercure devant le Soleil ! Des soirées d’observation sont également organisées régulièrement par l’association étudiante ALCOR (Association Astronomie et Lumières du Campus d'Orsay).

Ce projet a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme Investissements d’avenir. La convention porte la référence ANR 10-SACL-0011

Étudiants et personnels : la parole aux nouveaux utilisateurs

Alain Abergel, enseignant-chercheur au département de Physique

« Je suis très ému d’avoir donné le premier cours en amphi au sein de ce nouveau bâtiment. Cela fait maintenant 10 ans que je suis ce projet d’envergure. Il s’agit d’une opération à la fois de recherche et de formation, qui a donné lieu à une grande concertation entre tous les physiciens de Paris-Saclay. Le bâtiment a été entièrement pensé et dimensionné par et pour les physiciens, en concertation avec les architectes. Les amphis, salles de TD et de TP ont ainsi été conçus spécifiquement pour des cours et expériences de physique.

Tous les grands laboratoires de Physique se trouvent à moins d’1,5 km du bâtiment. Pour la Physique, c’est extraordinaire. Et puis c’est un plaisir de donner des cours dans des amphis parfaitement équipés, avec une bonne sonorisation ! »

Cécile Dauriac, secrétaire au sein de la Formation ʺElectronique, énergie électrique, automatiqueʺ

« Venant d’un bâtiment ancien au sein duquel il y avait plein de problèmes, je suis ravie d’être dans un bâtiment neuf. Même si certains accès sont encore compliqués, c’est très agréable de travailler dans ce nouvel environnement. »

Nadia Bouloufa, responsable du Master MEEF Parcours Physique et Chimie

« Nous avons déménagé en juillet et nous sommes très heureux d’être ici. Nous gagnons clairement au change par rapport à notre ancien bâtiment qui commençait à être vétuste ! Ce nouveau lieu est agréable, propre et lumineux, même si tout n’est pas encore fonctionnel. Nous avons juste une petite inquiétude concernant les déplacements de nos étudiants. Nous avons dû ajuster leurs emplois du temps pour qu’ils n’aient pas trop de trajets à faire entre leurs enseignements de chimie dans la vallée et ceux de physique sur le plateau. »

Alexis, étudiant en M1 ʺPhysique Fondamentaleʺ

« C’est très plaisant d’avoir cours dans un bâtiment neuf. L’agencement, les lumières, les amphis, tout est propre et spacieux. Psychologiquement, c’est important d’étudier dans un cadre agréable. Les espaces sont également pratiques et facilitent le travail. Par exemple, il y a des prises électriques sous chaque siège d’amphi. »

Simona et Guillaume, étudiants en M2 ʺPhysique, environnement, procédésʺ

« Après 4 ans de cours dans la vallée, ça nous change ! Le bâtiment est très sympa, avec des espaces de convivialité et de vie étudiante au sein desquels on peut se ʺposerʺ et se détendre ».

Diego et Victor, étudiants en L3 ʺInterfaces Physique Chimieʺ

« C’est super d’être dans un grand bâtiment moderne et spacieux ». Il est assez facile d’accès par le bus ou en voiture. Par contre, il manque des machines à café mais apparemment, elles vont arriver :) »

Dernière modification le 9 septembre 2019