Gestion de crise en chirurgie robotique, une nouvelle formation à l'hôpital Bicêtre

Par Cécile Pérol / Publié le 24 octobre 2019

Le centre de simulation de la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud, LabForSIMS, poursuit le développement de ses formations avec une nouvelle simulation interprofessionnelle in situ (au bloc) d’une gestion de crise en chirurgie robotique. Destinée aux personnels impliqués dans les procédures d’anesthésie et de chirurgie, cette formation professionnelle s’est déroulée au bloc opératoire commun de l’hôpital Bicêtre AP-HP le 8 octobre 2019.


© Faculté de médecine UPSud

La formation médicale par la simulation a pour objectif l’apprentissage et acquisition des compétences et des gestes techniques. Elle permet aussi l’analyse des compétences non techniques : travail en équipe, leadership/followership, organisation, communication... Le Laboratoire de Formation par la Simulation et l’Image en Médecine et Santé, LabForSIMS, de la Faculté de médecine Paris-Sud en collaboration avec l’hôpital Bicêtre AP-HP, viennent de mettre en place une nouvelle formation en situation. Cette formation a été organisée grâce à la collaboration de formateurs anesthésiste-réanimateur (Dr A. Blanié), infirmiers anesthésistes (C. Havard et D. Baudrier), urologue (Dr B. Parier), infirmiers de bloc opératoire (I. D’Agostino et A. Richard) et d’un technicien en simulation (B. Bech). 

Dans les murs du bloc opératoire de l’hôpital Bicêtre AP-HP, le mannequin patient haute-fidélité du LabForSIMS est pris en charge lors d’une chirurgie robotique urologique. Deux scénarios autour d’une situation de crise en cours d’opération sont proposés aux équipes de chirurgie (chirurgiens urologues, interne et infirmiers de bloc opératoire) et d’anesthésie (médecins anesthésiste-réanimateur, internes et infirmiers anesthésiste). Pendant le scénario, 8 participants sont actifs dans la salle d’opération et 8 participants observateurs par vidéo retransmission dans une autre salle. Chaque scénario dure environ 25min. Il est précédé d’une courte présentation et suivit d’un débriefing d’environ une heure avec tous les participants et formateurs. Le débriefing permet l’analyse des compétences techniques liées à la prise en charge d’un patient lors d’une chirurgie robotique et lors d’une situation de crise au bloc mais aussi des compétences non-techniques telles que le travail en équipe et la communication entre les différents professionnels au bloc opératoire et enfin l’analyse des protocoles locaux.

La mise en situation d’une formation utilisant un mannequin patient haute-fidélité et un simulateur robot chirurgical dans l’environnement de travail du personnel hospitalier permet d’appréhender des situations de plus en plus réalistes pour les participants et d’apprendre à travailler ensemble. Ce type de formation interprofessionnelle in situ est amené à être renouvelée une à deux fois par an.


© Faculté de médecine UPSud

Engagée dans l’activité de simulation en santé depuis 2004, la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud crée en avril 2012 le Laboratoire de Formation par la Simulation et l’Image en Médecine et Santé, le LabForSIMS. Depuis, différents types de formation ont été développées au sein de cette structure :
- la simulation humaine, à travers des jeux de rôles et des patients standardisés,
- la simulation synthétique, qui fait intervenir des mannequins haute et basse fidélité,
- la simulation numérique, au sein de laquelle les participants évoluent dans des espaces de réalité virtuelle, d’environnement 3D et de jeux « sérieux ».

 

Le robot chirurgical da Vinci® Xi est un robot médical contrôlé à distance par un chirurgien pour réaliser des opérations principalement situées au niveau de l'abdomen. Cette technique offre plusieurs avantages de la chirurgie ouverte, tout en utilisant des incisions minimes de la coeliochirurgie.

En fonction à l’hôpital Bicêtre AP-HP depuis le mois de février 2019, il est utilisé en urologie, chirurgie digestive et pédiatrique. A ce jour, ont déjà été réalisées plus de 170 interventions.

Dernière modification le 24 octobre 2019