OpenTP.fr : un site collaboratif pour fabriquer son propre TP !

Par Anaïs Vergnolle / Publié le 16 mai 2018

Repenser l’enseignement de la physique expérimentale en s’inspirant des écoles de design et des fablabs afin de favoriser le travail en équipe et la créativité des étudiants, tel est l’objectif de ce nouveau site internet « Open TP ». Réalisé par deux enseignants-chercheurs de l’Université Paris-Sud, cet outil permettra également de construire un réseau d’échanges entre enseignants et étudiants de physique partout dans le monde.


© F. Bouquet / Université Paris-Sud

Apprendre et enseigner la physique autrement

Depuis quelques années, de nouveaux outils issus du monde de l’industrie et des fablabs permettent de démocratiser la mesure physique. Les nouvelles technologies telles que les smartphones ou les microcontrôleurs, peu chers et faciles à utiliser, offrent aux enseignants des possibilités inédites.

Frédéric Bouquet et Julien Bobroff, enseignants-chercheurs de l’Université Paris-Sud, ont ainsi conçu un nouvel enseignement du parcours L3 physique fondamentale, dans lequel les étudiants fabriquent eux-mêmes leur TP ! Après une initiation sous forme de défis et de jeux, les étudiants physiciens doivent concevoir et fabriquer durant 5 jours leur expérience, puis en analyser les résultats. Proche de la démarche de recherche dans les laboratoires, cet enseignement permet aux étudiants de sortir du cadre du TP trop guidé, leur laisse une plus grande autonomie et renouvelle leur vision de l’expérience de physique : plus créatrice mais également plus risquée et inattendue !


© F. Bouquet / Université Paris-Sud

Un site ressources interactif

Le site OpenTP.fr est une espace de création collaboratif issu de cet enseignement. Il permet le partage entre tous de différents supports pédagogiques originaux, librement utilisables :
-    Des fiches « modes d’emploi » pour apprendre Arduino (microcontrôleurs) et mener des projets avec les étudiants : machines incroyables, mesures de physique, jeux, travaux pratiques etc. Ces fiches « défi », « savoir » ou « outil » permettent aux enseignants de mettre en place un apprentissage par le faire. Les étudiants se posent des questions, fabriquent une manipe et font une mesure.
-    Des tutos-BD pour partager les projets de physique menés par les étudiants. Chacun peut ainsi créer son mini-guide d’expérience, à partir d'images, d’icônes et de sujets prédéfinis.  
Les enseignants-chercheurs à l’initiative de cet outil ont travaillé avec des illustrateurs et webdesigners pour concevoir l’identité graphique des supports pédagogiques, qui rappelle l’ambiance « challenge » des projets.

En collaboration avec le laboratoire DidaScO (sciences de l’Education), plusieurs articles sur ces nouvelles formes pédagogiques ont déjà été publiés, dont certains par les étudiants eux-mêmes.
Le site est également disponible en version anglaise, afin de qu’une large communauté d’utilisateurs en France et à l’étranger puisse se développer autour de ces nouvelles approches de la physique.

Pour découvrir Open TP : www.opentp.fr

Open TP a été lancé en partenariat avec le Magistère de l’Université Paris-Sud, l’Institut Villebon-Georges Charpak et le soutien de l’IdEx Innovations Pédagogiques.

Nouvelles pédagogies en physique : l’apprentissage par le faire
Depuis quelques années, la transformation pédagogique de l’enseignement supérieur est au cœur des réflexions. Le modèle pyramidal de l’enseignant qui parle et des étudiants qui écoutent ne correspond plus à la société actuelle. Classes inversées, fablabs, designthinking, téléprésence, serious games, sont autant d’initiatives développées par les universités dans différents domaines.

A l’Université Paris-Sud, la Direction de l’Innovation Pédagogique initie et favorise depuis 2 ans des enseignements innovants afin de favoriser la réussite étudiante. Elle accompagne une approche réflexive des enseignants vis-à-vis de leurs pratiques et met en synergie les réseaux, les structures, les laboratoires et les services de l’université qui participent au développement professionnel des acteurs de la pédagogie.

Dernière modification le 18 mai 2018