Les mauvaises herbes seront-elles encore un problème pour vous ?

Par Gaëlle Degrez / Publié le 20 juillet 2018

Injustement qualifiées de «mauvaises», les herbes folles font pourtant partie de la biodiversité spontanée et à ce titre, elles présentent un intérêt. Alors, comment se défaire de nos préjugés ? En suivant dès la rentrée, le MOCC herbes folles que propose l’Université Paris-Sud en partenariat avec le réseau français de botanique Tela Botanica.


© toscano10 / 123RF Banque d'images

Discrètes bien que nous les croisions quotidiennement, les "mauvaises herbes" ont une incroyable capacité d’adaptation et une forte tendance à trouver refuge dans les moindres recoins.

Former dans le domaine de la malherbologie : la science des mauvaises herbes, tel est l’objectif du MOOC Herbes folles dont les contenus pédagogiques ont été coordonnés par Sophie Nadot, enseignant-chercheur au laboratoire Écologie, systématique et évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech).

Un cours de botanique en ligne et gratuit

Qui n’a jamais été surpris de constater avec quelle détermination les herbes folles parviennent à jaillir d’un bord de trottoir, d’un mur lézardé, à peupler les parcs, les friches, et bien entendu les cultures ? Quel jardinier n’a jamais hésité entre arracher ces plantes sauvages qui envahissent son jardin et son potager, et laisser ces maillons de la biodiversité s’épanouir ?

Afin d'apporter une réponse aux questions que nous nous posons tous à leur sujet, l’Université Paris-Sud et Tela Botanica, en partenariat avec AgroParisTech, ont conçu un cours de botanique en ligne dédié à ces "mauvaises herbes" qui, finalement, ne sembleront peut-être plus si mauvaises...

Ce MOOC gratuit et ouvert à tous s’adresse à un très large public : les amateurs de botanique, les professionnels de l’environnement, de l’agriculture et des espaces verts, les enseignants du primaire et du secondaire, les étudiants de toutes les universités et écoles et tous ceux qui veulent aller à la découverte de ces herbes pas si folles que ça !

Il se pratique en communauté pendant 6 semaines. Vous y apprendrez à savoir quels sont les différentes catégories d’herbes folles, comment elles interagissent avec leur environnement agricole ou urbain, ainsi qu’avec l’homme et vous pourrez juger par vous-même de l’intérêt de ces herbes folles et peut-être ainsi changer votre perception.

Aucun pré-requis n'est nécessaire. Deux parcours de découvertes adaptés au niveau de chacun sont prévus : la petite randonnée (grand public) et la grande randonnée (étudiants et professionnels).

Cette aventure a mobilisé de nombreux professionnels soucieux de vous proposer un cours de qualité, participatif et pédagogique : 5 pédagogues botanistes qui partageront leurs connaissances du sujet, aidés de 7 experts interviewés, une équipe de production, des ingénieurs pédagogiques et des animateurs du domaine.

Planning
Inscription : dès le 18 juin 2018
Début du cours : 15 octobre 2018
Durée du cours : 6 semaines
Fin des inscriptions et du cours : 25 novembre 2018
Effort estimé : 2h/semaine environ

Ce qui vous attend
Pendant 6 semaines, vous retrouverez une dizaine de capsules vidéo réparties en 5 séquences qui aborderont les thèmes suivants :
Séquence 0 - Introduction au MOOC et aux Herbes Folles
Séquence 1 - Compagnes des cultures
Séquence 2 - Compagnes des villes
Séquence 3 - Des herbes pas si mauvaises
Séquence 4 - L'homme et les herbes folles
Séquence 5 - Attestation et conclusion

Contact : Sophie Nadot – Laboratoire Écologie, systématique et évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) – sophie.nadot @ u-psud.fr ou hf.mooc @ u-psud.fr
Inscriptions jusqu’au 25 novembre 2018 : https://mooc.tela-botanica.org

toscano10 / 123RF Banque d'images

Dernière modification le 20 juillet 2018