Une formation initiale interprofessionnelle à la Faculté de Médecine

Par Gaëlle Degrez et Cécile Pérol / Publié le 21 novembre 2017

La Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud vient de développer un nouvel outil pédagogique au sein de son centre de simulation LabForSIMS (*), qui permet l’apprentissage de connaissances et de compétences sur des situations d’urgence où plusieurs intervenants issus de plusieurs métiers doivent travailler ensemble.

Comme les simulateurs de vols pour les pilotes, la formation par la simulation en médecine et santé est un outil innovateur d’apprentissage par la pratique. Il permet, par une mise en situation, aux étudiants d’effectuer des actes médicaux ou des soins semblables à la réalité. Des séances de simulation « Haute-Fidélité » sont ainsi régulièrement organisées à la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud au sein de son centre de simulation LabForSIMS. Dans ce cadre, la Faculté vient de lancer un nouveau programme pédagogique innovant afin de former les professionnels médicaux et paramédicaux à interagir entre eux.

En effet, le travail clinique quotidien se traduit dans les faits par des collaborations interprofessionnelles. Comment imaginer que des soignants puissent exercer leur métier avec des attitudes collaboratives dans leur vie professionnelle si cette façon de se comporter n’a pas été pensée, expérimentée voire inculquée au cours de l’enseignement ? La Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud a donc choisi d’intégrer cette éducation dès la formation initiale.

Pédagogie et recherche en pédagogie

Ce nouveau programme de simulation est destiné à la formation des internes d’anesthésie-réanimation, de gynécologie-obstétrique, de pédiatrie, aux étudiants sages-femmes, auxiliaires de puériculture, infirmiers anesthésistes, infirmiers de bloc opératoire et infirmiers en stage aux hôpitaux Bicêtre et Antoine-Béclère, AP-HP et à l’hôpital du Sud-Francilien.

Cette formation comporte deux volets : un volet pédagogique par l’intermédiaire duquel la simulation pour les personnels en formation permet de développer leur culture interprofessionnelle et d’améliorer leurs connaissances dans le champ des urgences obstétrico-pédiatriques ; et un volet de recherche en pédagogie au cours duquel sont explorées les caractéristiques spécifiques du débriefing interprofessionnel.

Une journée de travail comportant quatre scénarios déroulant le parcours de soins d’une patiente présentant une éclampsie (convulsions spécifiques de la femme enceinte, souvent associées à une hypertension artérielle et des atteintes graves des principaux organes) et de son nouveau-né seront proposés pour la première fois aux étudiants mercredi 22 novembre 2017.

Ce projet financé par l’ARS Ile de France, s’établit sur une durée minimale de trois ans. En effet, l’un des objectifs complémentaires est de montrer si la mise en place d’un tel programme de simulation est à même de modifier la culture interprofessionnelle des établissements hospitaliers.

Note :
LabForSIMS (Laboratoire de Formation par la Simulation et l’Image en Médecine et Santé): Centre de simulation en santé de la Faculté de Médecine Paris Sud  www.medecine.u-psud.fr/fr/labforsims.html

Dernière modification le 21 novembre 2017