Retour sur le succès du Concours Lysias édition 2016

Par Maxime Daeninck, président de Lysias Sceaux

Le fracas de l’éloquence a bien retenti jusque dans les murs de l’ancienne mairie de Sceaux lors de la finale du Concours Lysias. Solène Abboud (L1), Julie Domenet (L2) et Mathieu Deglas (M1) ont remporté l’édition 2016 du concours Lysias, un concours de plaidoirie et d’éloquence récompensant les étudiants les plus créatifs, originaux, juridiques mais surtout les plus éloquents.


Le jury du concours Lysias édition 2016. © Christophe Rabinovici

Le 25 février dernier, après quatre tours où se sont affrontés plus de 100 étudiants en droit de l’ensemble de la Faculté Jean Monnet, le jury de la finale a délibéré et ce sont ces trois étudiants qui ont été sacrés « Lauréat du concours Lysias de l’Université Paris-Sud 2016 ». Par delà le droit civil pour les L1, le droit pénal pour les L2 et l’éloquence au sens pur pour les L3, cette année a vu un nombre de participants inédit et des talents tout aussi impressionnants.

Pour la finale des L1, c’est un cas pratique sur le transsexualisme qui faisait l’objet du débat. Pour les L2, les deux finalistes ont dû argumenter dans une affaire mêlant des actes de tortures et de barbarie et week-end dans la Creuse. Enfin, pour l’éloquence, où l’ensemble des étudiants des L3 à l’IEJ pouvaient participer, les finalistes devaient répondre à la question fondamentale suivante : la garde-à-vue vaut elle mieux que le garde-à-vous ?


La lauréate Solène Abboud (L1). © Christophe Rabinovici

Convaincre et persuader…

L’objectif des candidats est effectivement de convaincre le jury, composé de professionnels, tout en les séduisant. Cette année, le jury était des plus prestigieux avec notamment le célèbre avocat Maître Jean-Yves Le Borgne ainsi que Caroline Vigneaux, la fameuse humoriste, Maître Pierre-Ann Laugery, bâtonnier désigné du Barreau des Hauts-de-Seine ou encore Antoine Latreille, doyen de notre faculté, et d’autres célèbres avocats, actuels et anciens secrétaires de la Conférence.

Représenter les couleurs de l’Université Paris-Sud au concours national

A l’issue de la finale, trois étudiants ont donc été choisis au regard de leur maitrise de l’art oratoire pour représenter la Faculté de Sceaux au Concours National de Plaidoirie et d’Eloquence : la Conférence Nationale Lysias. Composée de plus des plus grandes universités françaises (Paris-Sud, Bordeaux, Toulouse, Sorbonne, Lille), elle voit depuis plus de 20 ans les vainqueurs des concours locaux s’affronter en duel dans des lieux des plus emblématiques de la capitale à l’instar du Conseil d’Etat.


La lauréate Julie Domenet (L2). © Christophe Rabinovici

L’édition 2016 du Concours Lysias : un vrai succès !

Plus d’une centaine d’étudiants de la première année de droit au master participants, une cinquantaine de jurés, professeurs et professionnels, mobilisés pour les juger et un public toujours aussi fidèle conforte l’association Lysias Sceaux, présidée par Maxime Daeninck, dans son rôle. Permettant à chacun de pouvoir effleurer et briller à travers l’art de la plaidoirie et du discours, l’association Lysias Sceaux espère ainsi pouvoir former les étudiants, juristes avertis grâce à nos professeurs, à utiliser l’art oratoire pour défendre leurs convictions et devenir des professionnels accomplis dans la Cité.


Le lauréat Mathieu Deglas (M1). © Christophe Rabinovici

Une association ancrée dans la réalité universitaire et territoriale

Soutenue par l’université Paris-Sud et par la Ville de Sceaux, la finale du concours a pu se tenir dans l’ancienne mairie de la ville de Sceaux. L’association des étudiants en droit permet un rapprochement entre les étudiants et le monde professionnel notamment avec le lien privilégié avec le Barreau des Hauts-de-Seine à travers plusieurs ateliers d’art oratoire et un tour au palais de justice de Nanterre. Des cabinets d’avocats, des maisons d’éditions juridiques et des entreprises soutiennent aussi l’initiative étudiante notamment la Maison de couture ELLA qui offre une robe d’avocat au lauréat du concours d’éloquence.

L’association espère faire perdurer ce rayonnement estudiantin de Paris-Sud encore longtemps avec le concours. Une délégation étudiante composée de Matthieu Deglas et Maxime Daeninck est partie représenter les couleurs de Paris-Sud au championnat d’éloquence francophone du Canada.

En vidéo

Pour plus d’informations :
Association Lysias Sceaux
Bureau B401 - Faculté Jean Monnet
www.sceaux.wix.com/lysias
lysiasparis11 @ gmail.com

Suivez LYSIAS :
Twitter : @LysiasParisSud
Facebook : www.facebook.com/lysias.sceaux
Youtube : www.youtube.com/channel/UCABGkI40VAnnJT1s8kF5FZg

Dernière modification le 8 mars 2016