Des étudiants de médecine bien préparés pour leurs premières gardes

Par Gaëlle Degrez / Publié le 13 septembre 2016

Afin de préparer au mieux les étudiants de médecine à leurs premières gardes durant lesquelles ils devront réaliser des actes de soins, la Faculté de Médecine de l’Université Paris-Sud organise pour l’ensemble des étudiants de 4e année (DFASM - (1)), des ateliers de formation par la simulation, dans son centre dédié LabForSIMS (2). Les étudiants ont ainsi pu s’entraîner les 12 et 13 septembre 2016 sur des mannequins procéduraux à réaliser les gestes qu’ils effectueront ensuite à l’hôpital.


Manipulations sur manequin. © M. LECOMPT / UPSud

L’équipe pédagogique du LabForSIMS organise depuis trois ans des ateliers d’apprentissage des gestes élémentaires avant la première garde. Cette formation intégrée dans le cursus des études de médecine de la Faculté de Médecine Paris-Sud permet de former plus de 150 étudiants par an à l’apprentissage de la pose de voie veineuse périphérique, la ponction lombaire, la ponction articulaire, l’habillage au bloc et la réalisation de points de sutures.

Appréhender et répéter les gestes

Deux nouveaux ateliers ont été ajoutés cette année, l’un pour la réalisation des gaz du sang et l’autre pour le sondage urinaire. L'objectif est d’apprendre aux étudiants à mieux appréhender les gestes en leur faisant préparer le matériel nécessaire, en leur apprenant les exigences de l’hygiène et en les faisant pratiquer sur un mannequin avant de le réaliser, au cours de leurs stages, sur un patient.

Un Centre de simulation

Outil innovateur d’apprentissage par la pratique, le centre de simulation en santé de la Faculté de Médecine Paris-Sud, LabForSIMS, permet, par une mise en situation, à l’apprenant d’effectuer des actes médicaux ou des soins semblables à la réalité. Grâce à une équipe pédagogique pluridisciplinaire, l’offre de formation proposée aux étudiants comme aux professionnels, est très variée. Celle-ci s’appuie sur des outils à haute valeur technologique tels que des mannequins haute-fidélité ou des jeux sérieux (serious games), mais aussi lors de simulations procédurales permettant comme ici l’apprentissage de gestes techniques.

Notes :

1.  Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales 1e année
2.  LabForSIMS (Laboratoire de Formation par la Simulation et l’Image en Médecine et Santé): Centre de simulation en santé de la Faculté de Médecine Paris-Sud. www.medecine.u-psud.fr/fr/labforsims.html

Dernière modification le 13 septembre 2016

Quelques exemples de manipulations

© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud© M. LECOMPT / UPSud