Le cabinet de curiosités : sur les pas des collections naturalistes de l’Université Paris-Sud

Par Anaïs Vergnolle / Publié le 30 octobre 2015

A l’occasion de la Fête de la science 2015, les enseignants de la préparation à l’Agrégation des Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers de l’Université Paris-Sud ont inauguré un cabinet de Curiosités, reconstitué à partir d’une partie de leurs collections. Animaux naturalisés, minéraux, insectes séchés, squelettes et instruments scientifiques occupent en partie ce lieu insolite. Venez plonger au cœur de cet univers envoutant, témoin direct de la richesse patrimoniale de notre université !

Du cabinet de curiosités au musée

Les premiers Cabinets de Curiosités apparaissent à la Renaissance au XVIe siècle. Ce sont des lieux où l’on collectionne des objets divers et variés : des animaux morts, des plantes, des pierres, des objets fabriqués par l’Homme provenant de contrées lointaines. Selon leur origine géographique, ils sont appelés Studiolo («grotte» en Italien) ou Wunderkammer («chambre des Merveilles» en Allemand). A partir du XIXe siècle, les cabinets de curiosités disparaissent au profit de grandes institutions comme les Muséums, l’Ecole Normale de l’an III (ancêtre des Ecoles Normales Supérieures) et les universités.

Une collection étonnante

La collection scientifique de la préparation à l’Agrégation des Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers de l’Université Paris-Sud a été constituée à partir des anciennes collections des Ecoles Normales Supérieures de Paris, de Sèvres et de Saint-Cloud. Elle a été acquise par des dons provenant du MNHN, d’étudiants, enseignants-chercheurs ou anonymes passionnés par les sciences naturelles, mais aussi par des achats dans divers magasins parisiens spécialisés de renom.

Ce cabinet de curiosités s’articule autour de cinq grands thèmes dans la salle contenant la collection d’ornithologie : la zoologie, la botanique, la géologie, les collections pédagogiques et d’instruments et la Bibliothèque.

Valoriser le patrimoine historique

La majorité des objets de cette collection ont un caractère patrimonial et sont des témoins de l’enseignement pratiqué depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui, plusieurs espèces de la collection sont protégées dans leur milieu naturel. Depuis la convention de Washington (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction CITES), beaucoup d’espèces rares ne peuvent plus être naturalisées. La responsable du cabinet de Curiosités Chrystelle Duhem explique donc qu’« il est fondamental de conserver et valoriser ce patrimoine scientifique inestimable afin de le transmettre aux générations futures ».

Ce cabinet constitue la première pierre du musée scientifique de l’Université Paris-Sud. Courant 2016, une salle consacrée à la collection de minéraux du Laboratoire Géosciences Paris-Sud ouvrira ses portes sur le campus d’Orsay. Un musée virtuel présentant les instruments scientifiques et les collections historiques de l’université verra également le jour prochainement.

Informations pratiques :

Préparation Agrégation SVTU, campus d’Orsay
Bât 460, aile A, 2ème étage, sur le palier.

Horaires d’ouverture du cabinet :
- Visite libre : jeudi et vendredi 11h00 – 13h00
- Visite guidée et scolaire (sur rendez-vous uniquement) : mercredi, jeudi  et vendredi à partir de 14h00.

Contact et réservations :
Chrystelle Duhem
Tél : 01 69 15 77 53
Mail : chrystelle.duhem @ u-psud.fr

La préparation à l'Agrégation des Sciences de la Vie, Sciences de la Terre et de l'Univers de l'Ecole normale supérieure et de l'Université Paris-Sud s'est constituée en 1989 par convention entre l'Ecole, l'Université Paris-Sud et le Muséum National d'Histoire Naturelle. Elle est cohabilitée avec l’ENS Cachan depuis 2012.

 

Dernière modification le 30 octobre 2015

Le cabinet de curiosités