Projet Orseus : en route pour la stratosphère !

Par Marie NGuyen / Publié le 26 juin 2014

Le département Mesures Physiques de l'IUT d'Orsay a organisé un projet de ballon stratosphérique avec 8 étudiants, de la conception jusqu'au lâché. Découvrez en vidéo et en images cette expérience aux limites de notre planète.

Le département Mesures Physiques de l'IUT d'Orsay a organisé un projet de ballon stratosphérique avec 8 étudiants. Depuis septembre, dans le cadre des projets tutorés de Semestre 3, les étudiants ont travaillé sur la conception de la nacelle en allant du capteur, en passant par l'enveloppe,  jusqu'à l'exploitation des données. Ils ont été accompagnés par l'association Planète Sciences et financés partiellement par le CNES (Centre National d’Étude Spatiale).

Plusieurs mesures ont été choisies (température, pression, localisation) et deux caméras ont été installées sur la nacelle. De plus, le système était équipé d'un émetteur radio fréquence permettant de recevoir en temps réel l'ensemble des données (sans les images) du ballon sonde.

Le 9 mai 2014, les étudiants accompagnés de deux personnes de l'association Planète Sciences ont embarqué direction Orléans afin de réaliser le lâché du ballon (avec le soutien du LPC2E/CNRS).

Chronologie de l'expérience

A partir de 13 heures, l'équipe se place sur l'aire de lâché et commence à gonfler le ballon. Le gonflage est réalisé en présence de Monsieur le Délégué Régional du CNRS ainsi que de Monsieur le Directeur du laboratoire et de nombreux anonymes.

Après avoir reçu l'ensemble des autorisations par l'aviation civile, le ballon est lâché !

 


Le ballon Orseus prend son envol !

Durant son vol, le ballon est passé par les nuages, puis il est arrivé au dessus des nuages et nous a fourni de magnifiques photos


Des images prises par le ballon Orseus lors de son vol au niveau de la stratosphère

En revenant sur terre, le ballon a été récupéré par un centre hippique. L'IUT a ainsi pu analyser et exploiter l'ensemble des données collectées par le ballon durant son vol.

Toute l'équipe tient à remercier les personnes ayant participé : Planète sciences, le CNES, le laboratoire LPC2E ainsi que les enseignants qui se sont associés au projet. Merci aussi à l'ensemble de l'IUT qui a permis la réalisation de ces projets en particulier Madame Bensimon, directrice de l'IUT d'Orsay, ainsi que les responsables du département Mesures Physiques, Bruno Darracq et Pascal Aubert.

Contact
bastien.vincke @ u-psud.fr

Pour en savoir plus, lire le blog de Planète sciences

Dernière modification le 26 juin 2014

En vidéo