Hacking Health 2014

Par Theldja Mekki / Publié le 30 avril 2014

Les étudiants du Master 2 Marketing Pharmaceutique de la Faculté de Pharmacie de l'Université Paris-Sud ont participé à la première édition française du Hacking Health et ont, à cette occasion, remporté deux prix.

Les étudiants du Master 2 Marketing Pharmaceutique de la Faculté ont participé à la première édition française du Hacking Health, qui se déroulait à la Faculté de Médecine de Strasbourg, les 28, 29 et 30 mars derniers. Ce concept a été imaginé il y a deux ans au Canada et se développe aujourd'hui à travers les continents. Nos étudiants ont remporté haut la main deux prix : celui de la meilleure solution clinique auprès des patients et un prix d'aide au développement de leur projet.

L’association Alsace Digitale a organisé du 28 au 30 mars 2014 à Strasbourg : le DigitalHealthCamp, le premier hackathon dédié à l’e-santé en France. Près de 200 personnes aux profils très différents sont venus participer à cet évènement : professionnels de santé, développeurs, designers…

Le Hackaton en quelques chiffres...
45 professionnels de santé, 100 développeurs et designers, 20 coachs, 11 juges et une quinzaine d’entrepreneurs.
L’évènement était complet une semaine avant le démarrage. Sur 35 défis proposés, 19 ont été retenus et 10 ont obtenus une mention honorable ou un prix d’accompagnement pour encourager à développer leur projet. En tout, une vingtaine d’innovations en santé ont vu le jour en un week-end.



Qu'est ce qu'un Hackathon ?

Un Hackathon est un évènement collaboratif qui réunit, le temps d’un week-end, plus d’une centaine d’experts en nouvelles technologies et de professionnels de la santé (praticiens, entreprises,chercheurs, étudiants).

Leur objectif : travailler non-stop jour et nuit pour tenter de faire émerger des solutions TIC innovantes au service de la santé à partir de défis proposés. Une rencontre unique entre “ceux qui fabriquent” (les développeurs et designers) et “ceux qui utilisent” (les professionnels de santé, les praticiens hospitaliers). Une belle manière de répondre à 73% des professionnels de la santé, qui pensent que les nouvelles technologies peuvent améliorer la qualité des soins.

Son fonctionnement

Des défis sont proposés en amont de l’évènement par des porteurs de projet issus du monde de la santé. Ils sont par la suite présentés sur un site internet dédié, consultable par tous. Autour de chaque défi se constitue une équipe. Enfin, au soir du 28 mars, chaque représentant présente le défi qu’il souhaite voir relever.

Tout au long de l’évènement, des coach experts dans les domaines médicaux, techniques, organisationnels, marketing, design, management offrent leurs compétences aux différentes équipes.
A la fin du week-end, toutes les équipes rendent leur travail. Un jury composé de professionnels de santé et d’industriels du secteur départage les meilleures réalisations et attribue des prix.

Deux prix pour les étudiants de Pharmacie

Les étudiants du Master Marketing Pharmaceutique ont participé à cette première édition du Hacking Health et ont eu la chance de remporter deux prix : celui de la meilleure solution clinique auprès des patients et un prix d'aide au développement de leur projet.

Flashmed, meilleure solution clinique - Prix WELLFUNDR

Les étudiants ont relevé le défi de développer la 1ère application mobile minimisant les risques de l’automédication, appelée FlashMed. En effet, plus d’un français sur deux utilise internet pour rechercher des informations santé et deux internautes sur trois ont souvent recours à l’automédication. Cette application s’adresse à tous ceux qui, de plus en plus nombreux, ont recours à cette pratique sans avis médical et sans prendre en compte les risques de co-morbidités ou de contre-indications avec des traitements en cours. Dans la vie de tous les jours, elle sera utilisée lorsque le patient prend un produit dans son armoire à pharmacie ou lorsqu’il choisit un médicament disponible en libre service à l’officine.

Ainsi, avec ce projet, ils ont  eu le plaisir de remporter haut la main le prix de la meilleure solution clinique ainsi que le prix Wellfundr d’aide au développement.

E-detect, un projet unique et original

Une deuxième équipe d’étudiants du Master travaillait sur un autre projet, celui d’une application baptisée eDetect. S’il n’a pas eu de récompense lors de cette session, ce projet pourrait s’avérer néanmoins prometteur.

Il s’agit en effet de développer un programme interrégional de télémédecine pour le dépistage de cancers cutanés. Les cancers sont la première cause de mortalité évitable. D’après le dernier plan Cancer 2014-2019 on estime que 80 000 décès pourraient être évités chaque année par des démarches de prévention individuelles ou collectives. La prévention des cancers et notamment les cancers cutanés est un enjeu majeur de santé publique. L’application eDetect se propose d’aider les médecins généralistes dans le diagnostic, la prévention et l'optimisation du parcours de soins des patients.
Le premier objectif de cette application est de renforcer l'accès aux soins et diminuer les délais de consultation pour accroître la prévention des cancers cutanés. Après une première évaluation médico-technique, le programme a pour vocation d'être déployé à large échelle avec la mise en place d'une évaluation médico-économique.

 

Après la réussite de cette première édition, la prochaine se tiendra à Paris du 4 au 6 juillet 2014, à La Pitié Salepetrière. Les étudiants du Master seront une nouvelle fois au rendez-vous. Tous les passionnés en digital de la faculté sont les bienvenus dans la Team !

Dernière modification le 16 mai 2014