Pose de la première pierre du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie

Par Gaëlle Degrez / Publié le 23 septembre 2019

La première pierre du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie a été posée vendredi 20 septembre 2019, par Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, Bernard Mounier, Directeur Général Délégué de Bouygues Construction en charge de Bâtiment France Europe, et les Doyens des Facultés de l’Université Paris-Sud, Christine Paulin pour les Sciences et Marc Pallardy pour la Pharmacie.


Photo des officiels présents à la cérémonie de la pose de la première pierre. © M. LECOMPT / UPSUD

Le pôle Biologie-Pharmacie-Chimie est l’un des chantiers universitaires les plus importants de France, et un projet scientifique majeur pour l’Université Paris-Sud et la future Université Paris-Saclay. La conception, la réalisation et l’exploitation / maintenance du futur pôle Biologie – Pharmacie – Chimie (BPC) sont assurées à travers un contrat de partenariat public-privé avec la société de projet Platon Saclay, menée par Bouygues Construction.

Démarré en avril 2019, le chantier des deux sites est entré dans sa phase gros œuvre : 7 grues sont maintenant opérationnelles. Fin 2020, près de 900 compagnons travailleront sur ce chantier. La livraison des bâtiments est prévue en avril 2022 suite à 12 mois de développement d’études et 36 mois de travaux.

La pose de la première pierre de ce pôle Biologie-Pharmacie-Chimie s’est déroulée sur les deux sites d’implantation du projet, baptisés site Métro et site IDEEV.


© M. LECOMPT / UPSUD

Avec son architecture monumentale conçue par Bernard Tschumi (Agence BTuA), pour le Cœur de Pôle et les espaces d’enseignement, et l’agence Groupe-6 pour les locaux de recherche, le « site Métro » s’étendra sur 74 000 m² (surface de plancher). Il accueillera la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris-Sud qui déménagera de Châtenay-Malabry, l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO – Université Paris-Sud/CNRS) et les Masters de biologie et de chimie de la Faculté des Sciences. Au total, ce sont 3 300 étudiants et 1 000 chercheurs-enseignants et administratifs qui investiront ce site à la rentrée 2022.

Le « site IDEEV » qui s’étendra sur 14 000 m² (surface de plancher), accueillera l’Institut Diversité Ecologie et Evolution du Vivant (IDEEV – Université ParisSud/CNRS/INRA/AgroParisTech/IRD) (encadré). Conçu par l’agence Baumschlager Eberle Architectes, il accueillera 400 chercheurs, doctorants et personnels administratifs.

"Sur le plan de la géographie, le pôle BPC constitue une porte d’entrée sur Paris-Saclay. Il recouvre, beaucoup des enjeux de l’Université Paris-Saclay : offrir des conditions de travail optimales aux équipes en favorisant les rencontres et les échanges, soutenir l’interdisciplinarité et les collaborations scientifiques, en étant aux interfaces pour répondre aux grands enjeux sociétaux de demain, adosser l’enseignement et la recherche, favoriser le brassage des étudiants, renforcer la cohésion des entités de l’université, et le lien avec les industriels, mutualiser les locaux et les équipements, afin de réduire notre empreinte environnementale" s’est réjoui Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud

Étaient également présents à cette cérémonie Abdel Kader Guerza, Sous-Préfet de Palaiseau, David Ros, Maire d’Orsay, Michel Bournat, Président de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, Maire de Gif-sur-Yvette, Philippe Van de Maele, Directeur Général de l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay, Sylvie Retailleau, Présidente de la ComUE Université Paris-Saclay, Marie-Hélène Papillon, Déléguée Régionale Ile-de-France Sud du CNRS, Jean-Michel Mendret, Directeur Général Bouygues Bâtiment France Europe, France Ouest, Outre-Mer et Espagne, et Dominique Neel, Directeur Général adjoint France chez Bouygues Energies & Services.

Ce projet a bénéficié d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’investissement d’avenir.


La pose de la première pierre en présence de la doyenne de l'UFR Sciences, Christine Paulin, au centre de la photo et de Marc Pallardy, doyen de la Faculté de Pharmacie. © M. LECOMPT / UPSUD

Qu’est-ce que l’IDEEV ?
L’Institut Diversité Ecologie et Evolution du Vivant est une fédération de recherche composée de trois unités fondatrices : le laboratoire Evolution, Génomes, Comportement et Ecologie (EGCE - UPSud/CNRS/IRD), l'UMR de Génétique Quantitative et Évolution - Le Moulon (GQE–Le Moulon - INRA/UPSud/CNRS§AgroParisTech) et le Laboratoire Ecologie Systématique, Evolution (ESE- UPSud, CNRS/AgroParisTech).

Les membres de l’IDEEV mènent des recherches dans les principaux domaines de l’écologie et de l’évolution, sur une large gamme d’organismes incluant des procaryotes (bactéries et archées) et des eucaryotes (protistes, plantes, champignons, animaux).

Les approches utilisées sont très diversifiées, puisqu’elles vont de la génétique quantitative jusqu’à l’écologie fonctionnelle en passant par la biologie, la génétique et la génomique des populations. Différents niveaux d’intégration sont considérés entre le génome et l’écosystème, et intègrent les techniques récentes d'analyse haut débit.

Un des objectifs majeurs des recherches menées à l’IDEEV est d’étudier la biodiversité à travers son origine, son maintien et son évolution. Cela inclut en particulier, la réaction des écosystèmes et des espèces qui les composent aux changements d’environnement qu’ils soient anthropiques ou non.

Dernière modification le 24 septembre 2019