L'Université Paris-Sud, première université française au classement de Shanghai

Par Gaëlle Degrez / Publié le 29 août 2019

L’Université Jiao Tong de Shanghai a publié le 15 août 2019 son classement international des universités (ARWU, Academic Ranking of World University). Classée 37ème mondiale (en progression de 5 places par rapport au classement de 2018), 9ème en Europe et 1ère en France, l’Université Paris-Sud conforte sa position d’université de recherche intensive de rang international.

Ce classement global, confirme les bons résultats obtenus par l’Université Paris-Sud dans les classements thématiques. En mathématiques, l’Université est classée 5ème mondiale (2ème en France). En physique, Paris-Sud obtient la 9ème place mondiale (1ère en France). Enfin l’Université Paris-Sud est classée dans le Top 100 en chimie, statistiques et sciences des matériaux.

Créé en 2003 le classement de Shanghai distingue les principaux établissements d'enseignement supérieur parmi les 17 000 universités répertoriées dans le monde. Il prend en compte six critères, dont le nombre de prix Nobel et de médailles Fields, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline et le nombre de publications dans les revues scientifiques "Nature" et "Science".

Cette année, comme en 2018, la France se hisse à la 6e place mondiale avec 35 universités présentes dans le classement. Trois universités françaises font à nouveau partie du top 100. Outre l’Université Paris-Sud, Sorbonne Université figure à la 44eme place et l’Ecole Normale Supérieure Paris à la 79ème.

Toujours classée dans le Top 50 des meilleures universités au niveau mondial depuis 2004, l’Université Paris-Sud voit ainsi confortées la valeur et la robustesse des larges fondements scientifiques sur lesquels elle a pu asseoir sa réputation. Outre sa recherche de très haut niveau mise au service de la compréhension du monde, de la réussite des étudiants et des besoins de la Société, l’Université Paris-Sud peut se réjouir également de figurer au tout premier rang des universités françaises pour l’insertion de ses étudiants comme de ses doctorants.

« Ce classement, de par sa médiatisation, nous offre une visibilité importante, notamment auprès des étudiants internationaux, mais aussi pour nos collaborations, que ce soit avec des entreprises industrielles ou des établissements d’autres pays » se félicite Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, « c’est un excellent présage pour le classement de la future Université Paris-Saclay que nous allons intégrer au début de l’année 2020 aux côtés de nos partenaires(i), qui pourrait entrer directement dans le Top 20 des meilleurs établissements dans le monde. »

Pour consulter l’intégralité du classement : http://www.shanghairanking.com/

Note :

i : avec deux autres universités : Évry Val-d'Essonne et Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines, quatre grandes écoles : CentraleSupélec, l'ENS Paris-Saclay, AgroParisTech, et l'Institut d'optique graduate school et 6 organismes de recherche : le CNRS, l'Inserm, l'Inra, l'Inria, le CEA, l'Onera et l’IHES.

Dernière modification le 30 août 2019