L’Université Paris-Sud et la Banque Populaire ont signé une convention autour de la Chaire européenne de l’immatériel

Par Gaëlle Degrez / Publié le 16 avril 2019

Une convention de mécénat vient d’être signée entre la Fédération Nationale des Banques Populaires et l’Université Paris-Sud, au profit de la Chaire européenne de l’Immatériel. Cette chaire de recherche se consacre à l’étude pluridisciplinaire du capital immatériel, autour de trois axes : l’innovation, le numérique et les actifs immatériels territoriaux.


© M. LECOMPT / UPSUD

Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, André Joffre, Président de la Fédération Nationale des Banques Populaires (FNBP), Michel Roux, Directeur général de la FNBP, Florence Cordier, Présidente de la Fondation Paris-Sud Université, Ahmed Bounfour professeur à la Faculté Jean Monnet de Droit Economie Gestion et titulaire de la Chaire européenne de l’immatériel, ainsi que de nombreuses personnalités de l’Université étaient réunis le 1er avril 2019 à l’occasion de la signature d’une convention de mécénat entre la Fédération Nationale des Banques Populaires et l’Université Paris-Sud, au profit de la Chaire européenne de l’Immatériel.

Un fructueux dialogue public/privé

Cette cérémonie confirme le dialogue fructueux entre l’université, les établissements publics et les entreprises privées autour de questions cruciales pour le développement économique. Depuis sa création en 2008, la Chaire européenne de l’Immatériel étudie en effet les enjeux juridiques, économiques et socio-économiques posés par le capital immatériel, sous toutes ses formes : propriété intellectuelle, marques, processus organisationnels, systèmes d’informations, réputation, etc. À travers des partenariats nationaux et internationaux (CDC, INPI, ANSII, Commission européenne, UNESCO…) mais aussi un master 2 « Management du capital immatériel », la Chaire représente un véritable espace international d’échange, de formation et de recherche dans le domaine de l’immatériel.

Avec le soutien de la FNBP, la Chaire de l’Immatériel va poursuivre ses travaux notamment autour de l’analyse de la contribution des actifs immatériels à la performance des entreprises, la modélisation et l’analyse des actifs immatériels territoriaux, et le développement d’indices spécifiques territoriaux. Ces recherches permettront de mieux comprendre l’articulation entre innovation et territoires, moteur de croissance économique.

Contact : Ahmed Bounfour – Titulaire de la Chaire européenne de l’immatériel – ahmed.bounfour @ u-psud.fr

Dernière modification le 16 avril 2019