L'Université Paris-Sud crée une chaire d'astrophysique

Par Cécile Pérol / Publié le 24 mai 2019

Une convention de mécénat vient d’être signée entre l’Université Paris-Sud et l’astrophysicien Jean-Loup Puget. Le chercheur avait reçu en 2018 le Prix Shaw d’astronomie (aussi appelé le « Nobel asiatique »), pour ses travaux sur l’univers vu dans la lumière infrarouge et micro-onde. Il a choisi de faire don d’une partie à la Fondation Paris-Sud Université afin de créer une chaire de recherche. Celle-ci, la chaire Cosmologie Modes B, financera les travaux de jeunes chercheurs dans la prolongation de la mission Planck.

Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, Sylvie Retailleau, Présidente de l’Université Paris-Saclay, Florence Cordier, Présidente de la Fondation Paris-Sud Université, ainsi que de nombreuses personnalités de l’Université étaient réunis le 23 mai 2019 à l’occasion de la signature d’une convention de mécénat avec Jean-Loup Puget, directeur de recherche émérite au CNRS à l’Institut d’astrophysique spatiale (CNRS/Université Paris-Sud) et au Département de physique de l'ENS (fédération de recherche du CNRS), membre de l’Académie des Sciences depuis 2002.

Jean-Loup Puget est l’investigateur principal du Consortium High Frequency Instrument (HFI), le plus sensible des deux instruments embarqués sur le satellite Planck lancé en 2009 pour observer le rayonnement fossile de l’Univers. Les mesures obtenues grâce à ce satellite de l’Agence Spatiale Européenne permettent de construire des cartes de la température et de polarisation du ciel et donnent ainsi des informations à la fois sur l’Univers très jeune et sur le milieu interstellaire et le champ magnétique de notre galaxie.

Outre la direction du projet international Planck HFI, Jean-Loup Puget a, avec une équipe de quelques de personnes, identifié le fond cosmique infrarouge lointain et les molécules aromatiques dans le milieu interstellaire, ce pourquoi il a été récompensé par le Prix Shaw d’astronomie en 2018. Une partie du Prix a été remise à la Fondation afin de créer la chaire Cosmologie Modes B, qui sera portée par Hervé Dole, professeur des universités à l’Institut d’astrophysique spatiale et vice-président Médiation scientifique, Art, Culture, Société de l’Université Paris-Sud, avec le support de Laurent Vibert, chef de projet à l’Institut d'astrophysique spatiale.

La chaire permettra de financer les travaux de jeunes chercheurs, à travers des bourses post-doctorales environnées, et de contribuer au soutien technique des recherches spatiales à l’IAS. Ces travaux prolongeront les résultats scientifiques de Planck et permettront de soutenir des développements techniques et méthodologiques, des projets de missions spatiales, des expériences au sol dans la thématique de la cosmologie en général, et liée au fond cosmologique (CMB) en particulier.


De gauche à droite : Hervé Dole, porteur de la chaire Cosmologie Modes B ; Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, Jean-Loup Pujet, mécène de la chaire Cosmologie Modes B, Florence Cordier, Présidente de la Fondation Paris-Sud Université © M. LECOMPT / Université Paris-Sud

Dernière modification le 24 mai 2019