La restauration collective à l'Université Paris-Sud saluée par le Ministre de l'Agriculture et de l'alimentation

Par Gaëlle Degrez / Publié le 22 janvier 2018

Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation était en déplacement à l’Université Paris-Sud ce lundi 22 janvier 2018 sur le thème de l’alimentation dans la restauration collective. Sa visite d’un des restaurants du personnel avait pour objectif de valoriser les bonnes pratiques mises en place: approvisionnement et circuits courts, gestion des déchets organiques, lutte contre le gaspillage alimentaire.


Stéphane Travert entouré du personnel du CESFO, en présence de Sylvie Retailleau, Présidente de l'Université Paris-Sud. © Université Paris-Sud

La restauration collective, qui fournit aujourd’hui 1/7 des repas pris en France, a un rôle majeur à jouer, avec notamment une capacité à donner accès à une offre alimentaire de bonne qualité nutritionnelle. Telle était l’une des conclusions des Etats généraux de l’alimentation qui se sont achevés en décembre dernier après 5 mois de travaux. Fort de ce constat, Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a souhaité rencontrer les équipes en charge des restaurants du personnel de l’Université Paris-Sud gérés par le CESFO (1), qui sont particulièrement impliquées dans des projets environnementaux avec notamment la mise en place de bonnes pratiques sur les achats et la valorisation des déchets.

Visite et échanges

A son arrivée, le Ministre a été accueilli par Sylvie Retailleau. La Présidente de l’Université Paris-Sud a rappelé que « l’Université́ Paris-Sud mène, depuis longtemps, une politique résolue de développement durable et de responsabilité sociétale » précisant notamment que « sa Direction du Patrimoine intègre, depuis l’origine, un service « Paysage et environnements », reconnu pour ses actions sur la biodiversité et la protection de l’environnement. ». En 2011, L’Université a d’ailleurs créé le groupe Paris-Sud Université Verte qui a intensifié et diversifié les actions sur cinq grand axes pour aboutir à une véritable stratégie en la matière : - transition énergétique, climatique et écologique, - préservation de la biodiversité, - développement d’une politique sociale et solidaire, - formation et sensibilisation aux pratiques responsables (étudiants et personnels) – éthique, recherche et innovation.

Après une visite de la cuisine du restaurant des personnels, s’en est suivi un temps d’échanges entre le Ministre et des producteurs locaux fournisseurs du CESFO, avec des représentants de l’association « Terre et Cités » porteuse du Projet Alimentaire Territorial Saclay-Triangle Vert (2) puis avec Eric Lepêcheur. Le Directeur de la restauration de l’université et président du réseau interprofessionnel Restau’Co, a présenté plus en détail la démarche adoptée pour les trois restaurants universitaires gérés par le  CESFO. «Nous avons développé une politique d’achat responsable. Une part de nos approvisionnements se fait en circuit court auprès de producteurs locaux. Par exemple notre pain provient de la ferme Vandamme de Villiers le Bâcle (céréalier-meunier-boulanger), nous achetons nos volailles dans deux exploitations situées à Bièvres et à Saclay et nos produits laitiers nous sont fournis par la ferme de Viltain.» a-t-il ainsi expliqué. Autre exemple à l’appui, «nous avons innové dans la gestion de nos bio-déchets (près de100 kg/jour) qui sont déshydratés sur place en vue de leur valorisation en agriculture ».


Le ministre est venu expliquer sa démarche et ses priorités dans la salle où les personnels se retrouvent pour déjeuner. © Université Paris-Sud

"La restauration collective contribue à tisser du lien social"

« Conformément à l’engagement du Président de la République, la restauration collective devra s’inscrire en soutien du développement d’une offre en produits durables : d’ici à 2022, elle devra ainsi s’approvisionner à 50% en produits biologiques, locaux ou d’appellation certifiée» a rappelé en conclusion de sa visite le Ministre. Et d’ajouter  «c’est pourquoi j’ai été ravi de découvrir toutes les actions menées par le CESFO qui ont permis de structurer un réseau de fournisseurs en s’appuyant sur les producteurs, qu’il s’agisse de producteurs laitiers, de fruits ou encore de volailles, installés en zone périurbaine, susceptibles de fournir des produits sains, durables, et accessibles à tous. Je salue cette démarche de recherche de qualité, gage de consommateurs satisfaits et en bonne santé. C’est toujours un plaisir de parler alimentation, formation et arts culinaires [...] La restauration collective contribue aussi à tisser du lien social ».

Contact : Eric Lepecheur, eric.lepecheur @ u-psud.fr

Notes :

1. Comité d'Entraide Sociale de la Faculté d'Orsay (CESFO)
2. L'université Paris-Sud se situe sur un territoire sur lequel un projet alimentaire territorial (PAT) est en cours de constitution. Le projet alimentaire territorial Saclay-Triangle vert concerne 58 communes sur le plateau de Saclay et le triangle vert du Hurepoix.

Dernière modification le 22 janvier 2018