Paris-Sud, parmi les universités européennes les plus innovantes

Par Gaëlle Degrez / Publié le 23 juin 2016

L’Université Paris-Sud arrive à la 15ème place du nouveau classement « Reuter’s Top 100 : The Europe’s Most Innovative Universities ».


Le salon dédié à l'entrepreneuriat étudiant organisé en mars 2015 par le Pôle entrepreneuriat étudiant Paris-Saclay (PEIPS). © M. LECOMPT / UPSud

Traditionnellement reconnue pour l’excellence de sa recherche, comme en témoignent les nombreux prix et distinctions prestigieux de ses chercheurs ainsi que sa position dans de nombreux classements internationaux notamment celui de Shanghai où elle a été classée 41ème mondiale en 2015, l’Université Paris-Sud peut également se réjouir de figurer parmi les plus innovantes. C’est en effet ce que révèle le dernier classement européen de Reuters. Publié le 14 juin 2016, ce classement a pour ambition d’identifier les institutions qui contribuent le plus à la science et à la technologie, et qui ont un fort impact sur l’économie mondiale. Il a été établi à partir des données et des outils d'analyse de la Division Propriété Intellectuelle et Science de Thomson Reuters. Reuters s’est appuyé sur les données de 170 établissements publics européens retenus parmi les 500 universités présélectionnées. Sur la base de dix indicateurs, notamment le volume de publications scientifiques ou le nombre de dépôt de brevets, l’agence de presse a classé les 100 institutions européennes les plus innovantes. Positionnée à la 15ème place, Paris-Sud est la deuxième université française la plus innovante. Cet excellent résultat conforte la politique menée pour favoriser la valorisation et le transfert technologique ou encore pour encourager l’entrepreneuriat étudiant.

324 familles de brevets actives et 12 start-up technologiques créées depuis 2014

Depuis toujours la valorisation de la recherche est au cœur des préoccupations de l’université par la publication des résultats, la formation à la recherche, le lien recherche-enseignement et les partenariats industriels.

Le Service d’Activités Industrielles et Commerciales – SAIC de Paris-Sud a pour rôle de protéger le patrimoine intellectuel de l’Université par la prise de brevets et de favoriser le transfert de celui-ci vers le monde socio-économique (le « licensing » ou la création d’entreprises de type start-ups technologiques).

Ce sont ainsi près de 324 familles de brevets actives qui sont gérées en 2016, ou encore 12 start-ups qui ont créées depuis 2014 à partir de technologies dont l’université et ses labos sont propriétaires ou copropriétaires. Paris-Sud est en tête des établissements ayant des dossiers déposés et sélectionnés pour financement à la SATT Paris-Saclay.

Autre axe fort de la politique de l’Université, les équipes de recherche de l’Université, accompagnées par les chargés de mission du SAIC, obtiennent d’excellents résultats aux différents appels à projets du programme européen Horizon 2020 qu’il s’agisse des ERC, des actions Marie Curie, des projets collectifs sociétaux, des actions COST ou encore FET-Open. A titre d’exemple, sur 17 projets déposés pour le programme Technologies futures émergentes (FET), 3 ont été acceptés, ce qui donne un taux de réussite de près de 18% largement au-dessus des 3% en moyenne pour ce programme très sélectif.

Plus globalement, le montant de la recherche contractuelle rattachée à l’université s’élève à plus de 20 M€ par an (hors Consulting), réparti entre contrats européens (PCRD,…), non européens (ANR, RTRA, FUI,…), en collaborations et prestations. Ces actions de valorisation sont rendues possibles par la mise en relation des laboratoires avec les entreprises, un soutien actif à la maturation des résultats et la sensibilisation des personnels à la propriété intellectuelle et au transfert de technologies.

Promouvoir l’entreprenariat étudiant

Promouvoir l’entreprenariat étudiant est un des autres axes forts de la politique de Paris-Sud en faveur de l’innovation. Dès 2012, l’Université a mis en place une offre de formations à l’entreprenariat. Tous les étudiants (encadré) ont ainsi la possibilité de suivre des modules d’initiation à l’entrepreneuriat qui, combinés, peuvent donner lieu à la délivrance d’un « passeport » ou d’un diplôme d’université « Esprit d’Entreprendre et Entrepreneuriat ». Depuis 2014, les étudiants de l’Université Paris-Sud qui ont un projet de création d’entreprise ont aussi accès au diplôme d’établissement entrepreneuriat étudiant (D2E) Paris-Saclay, fondé avant tout sur le mentorat et qui donne accès au statut national d’étudiant entrepreneur. Ils ont ainsi accès à des contacts pour les aider à développer leurs idées et encourager leur créativité tout en les préparant aux démarches nécessaires pour créer sa propre entreprise.

Enfin les étudiants de Paris-Sud ont la possibilité de profiter de toutes les actions menées par le Pôle Entrepreneuriat Étudiant Paris-Saclay (PEIPS). Lors de la dernière Journée Entrepreneuriat Etudiant de l’Université Paris-Saclay organisée en mars 2016, ce sont ainsi plus d’une quinzaine de projets de start-up qui ont été présentés par des étudiants de l’Université Paris-Sud. L’un d’entre eux a été lauréat dans la catégorie Emergence Innovation de Services.

Contacts :
Eric Henriet – Directeur du SAIC – eric.henriet @ u-psud.fr
Pascal Corbel, Vice-président des Relations entreprises et de la Formation tout au long de la vie – référent entrepreneuriat à l’Université Paris-Sud et coordinateur du comité de pilotage de PEIPS – pascal.corbel @ u-psud.fr
Pour découvrir le classement dans son intégralité : http://www.reuters.com/article/us-innovative-stories-europe-idUSKCN0Z00CT

Dernière modification le 23 juin 2016