Festival Ciné-Droit : « les persécutions »

Par Gaëlle Degrez / Publié le 15 mars 2016

La Faculté Jean-Monnet de l’Université Paris-Sud, son centre de recherches Droit et sociétés religieuses (DSR), et la ville de Sceaux organisent la 8e édition du Festival Ciné-Droit, sur le thème Les persécutions, du lundi 14 au samedi 19 mars 2016.


L'affiche du Festival Ciné-Droit. © DR

Présidée par le journaliste et réalisateur Serge Moati, la 8ème édition du Festival Ciné-Droit s’intéresse à la notion de persécution. Les persécutions, vocable peut-être aussi ancien que la réalité qu’il désigne, semble compter au nombre des tristes constantes de l’histoire.

Devenue une notion du droit pénal international, lequel retient à son propos la qualification de « crime contre l’humanité », abondamment utilisée dans les médias, en théologie, en psychologie ou en sciences sociales, mais peu étudiée pour elle-même, la persécution mérite une analyse qui puisse aussi servir, en contrepoint, à mieux cerner les conditions du « vivre-ensemble » dans nos sociétés d’aujourd’hui.

Si la polysémie du terme interdit d’envisager les persécutions sous tous leurs aspects, en faisant dialoguer des historiens du droit, des juristes, des historiens et des philosophes, les manifestations organisées pendant le Festival et notamment le colloque qui aura lieu le vendredi 18 mars, nourrissent aussi l’ambition de distinguer les persécutions de catégories voisines qui leur sont accolées ou assimilées : la victime, le martyr, l’expiation, le bouc émissaire, le génocide, l’extermination, le fanatisme, l’irrationnel, l’intégrisme, le fondamentalisme, la haine, la violence, l’injustice, l’intolérance, pour n’en citer que quelques-unes.

Colloque, projections et débats

La soirée d’ouverture du festival se tiendra au cinéma Trianon le jeudi 17 mars à 19h30. Après une intervention du Président du Festival, Serge Moati, la soirée se poursuivra avec la projection du film Même la pluie d’Icíar Bollaín (2011), un drame abordant le thème de la guerre de l’eau en Bolivie et la cause  des peuples indigènes.

Le colloque organisé par la faculté Jean-Monnet se déroulera quant à lui le vendredi 18 mars de 9h à 18h30. L’établissement accueillera tout au long de la journée de nombreux spécialistes en ouvrant un champ de réflexion pluridisciplinaire.

Enfin, la bibliothèque municipale diffusera le samedi 19 mars à 11h En attendant Abu Zayd, de Mohamed Ali Atassi (2010). Ce documentaire retrace le combat du penseur Nasr Hamed Abou Zayd, théologien musulman égyptien et auteur d’exégèses du Coran qui lui ont valu d’être condamné pour apostasie. Des animations à la Bibliothèque Universitaire de la Faculté et une rencontre organisée sur le campus d’Orsay avec Boris Barnabé, professeur d’histoire du droit, membre du Centre de recherche DSR et co-auteur de L’avènement juridique de la victime sont également au programme.

Ciné-droit hors les murs

Dès le lundi 14 mars 2015, une pop-up librairie est organisée par le Proto204, la librairie Liragif et le service Arts et culture de l’université Paris-Sud. Il rencontre avec Boris Bernabé, professeur d’histoire du droit, membre du centre DSR, faculté Jean-Monnet, université Paris-Sud, et co-auteur de L’avènement juridique de la victime.

Renseignements et Inscriptions

Dernière modification le 15 mars 2016