Décès de Jean-Christophe Yoccoz

Publié le 6 septembre 2016

C’est avec une profonde tristesse que l’Université Paris-Sud a appris le décès de Jean-Christophe Yoccoz, qui fut Professeur de Mathématiques à l’Université Paris-Sud.


Jean-Christophe Yoccoz. © Collège de France

Professeur à l’Université Paris-Sud de 1988 à 1996, Jean-Christophe Yoccoz a été Président du département de mathématiques de l’Université au sein duquel il a joué un rôle essentiel. Jean-Christophe Yoccoz a profondément marqué le domaine de mathématique des systèmes dynamiques, en particulier pour ses résultats sur la conjugaison des difféomorphismes. En 1994, il a obtenu la médaille Fields, la plus haute distinction en mathématiques. Puis, bien que Professeur au Collège de France, il est resté longtemps membre de l'équipe Topologie et Dynamique du Laboratoire de mathématiques d’Orsay, à laquelle était rattachée la quinzaine d’étudiants en thèse qu’il a dirigé. Tous se rappelleront de sa simplicité personnelle et de son enthousiasme pour les mathématiques, jamais démentis.

Sylvain Crovisier, Directeur de recherche au Laboratoire de mathématiques d’Orsay, qui fut un des étudiants de Jean-Christophe Yoccoz en témoigne : « Sa simplicité, son humanité, sa droiture, sa gentillesse, son intelligence, son souci de promouvoir les jeunes et son optimisme sont les qualités qui viennent spontanément à l'esprit de ses collaborateurs du Laboratoire de mathématiques d’Orsay, lorsqu’ils pensent à Jean-Christophe Yoccoz. Il était un mathématicien d'une maîtrise et d'une vivacité souvent étonnantes et il avait pour sa discipline une passion débordante qu'il ne manquait jamais de faire partager. »

Jean-Christophe Yoccoz est à l'origine d'une collaboration scientifique intense avec les mathématiciens du Brésil. Cette collaboration a permis de très nombreux échanges avec des chercheurs et étudiants brésiliens, et plus largement, sud-américains, en particulier au Laboratoire de mathématiques d’Orsay. Jean-Christophe Yoccoz a notamment accueilli en post-doctorat au Collège de France Artur Avila, qui est maintenant Directeur de recherche CNRS à Paris et qui a été lauréat de la médaille Fields en 2014.

La communauté des mathématiciens d’Orsay déjà endeuillée par le décès de Jean Bretagnolle
Jean Bretagnolle est décédé le 28 juillet 2016. Ancien élève de l’ENS, Jean Bretagnolle a été professeur à Strasbourg puis à Villetaneuse, et à partir de 1977 professeur Laboratoire de mathématiques d’Orsay. Il a été une des pièces maitresses de l’équipe de Probabilités et Statistiques depuis sa création. Probabiliste de très grand talent, Jean Bretagnolle s’est aussi intéressé à la statistique mathématique et à l’analyse.

Dernière modification le 7 septembre 2016