Début des travaux pour le projet FAST – LPTMS – Institut Pascal (FLI)

Par Marie Beuneu / Publié le 3 novembre 2016

Au cœur du Centre de Physique Matière et Rayonnement (CPMR), l’opération FAST – LPTMS – IPa (FLI) prévoit la construction d’un nouveau bâtiment accueillant deux laboratoires de physique et l’Institut Pascal, futur centre d’accueil de visiteurs internationaux. Les travaux de ce projet de 6 750 m², conçu par l’agence Brenac & Gonzalez, démarrent actuellement.


© Brenac & Gonzalez

En fin d’année 2018, les équipes du laboratoire Fluides, Automatique et Systèmes Thermiques (FAST, Université Paris-Sud / CNRS) et le Laboratoire de Physique Théorique et Modèles Statistiques (LPTMS, Université Paris-Sud / CNRS) emménageront dans un nouveau bâtiment dans le quartier du Belvédère, sur le plateau de Saclay. Ce projet de 6 750 m², conçu par l’agence Brenac & Gonzalez, accueillera également le futur Institut Pascal.

Ossature du FLI, l’Institut Pascal répond à un fort besoin de rencontres et d’échanges entre scientifiques. Au cœur du quartier du Belvédère et des laboratoires en physique moléculaire et physique de la matière condensée de l’Université Paris-Sud, il proposera des espaces de rencontre et des salles de réunion permettant d’organiser des séminaires et des semestres thématiques.

La préparation du chantier du projet FAST – LPTMS – Institut Pascal (FLI) a débuté en septembre dernierpour une période de deux mois environ, jusqu’à mi-novembre 2016. Construit sur l’emplacement actuel du FAST (bâtiment 502), les travaux du FLI commencent par la démolition de ce bâtiment.

En vue du démarrage du chantier, les équipes du FAST ont déménagé dans des bureaux aménagés au sein du Parc Club Orsay. Pour n’être déplacées qu’une seule fois, leurs expériences restent au sein de la halle du 502 pendant toute la durée des travaux. Les travaux dureront 22 mois, pour une réception du bâtiment en octobre 2018.

« Le projet FLI va dynamiser les laboratoires, changer les habitudes et aider aux interactions » Marc Rabaud, directeur du FAST

« Notre environnement géographique sera en cohérence avec nos activités de recherche. » Emmanuel Trizac, directeur du LPTMS

« L’Institut Pascal couvre l’essentiel des sciences fondamentales présentes à Paris-Saclay et concerne ainsi presque l’intégralité des partenaires. » Denis Ullmo, porteur du projet Institut Pascal


© L'Autre Image

Le Centre de Physique Matière et Rayonnement
Le Centre de Physique Matière et Rayonnement (CPMR) regroupe sur le plateau du Moulon cinq laboratoires de physique, un bâtiment d’enseignement et un centre d’accueil et d’organisation de séminaires. Il comprend deux opérations immobilières : la construction de l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay et l’opération « CPMR », incluant la rénovation des deux laboratoires déjà présents sur le plateau du Moulon et la construction de deux nouveaux bâtiments. Ce rapprochement a vocation à renforcer les collaborations, à favoriser les échanges scientifiques et à développer des projets de recherche communs. L’implantation d’un bâtiment d’enseignement de la physique vise en outre à immerger les étudiants dans l’univers de la recherche le plus tôt possible.

Dernière modification le 15 novembre 2016