Albert Fert, décoré par le Président de la République François Hollande

Par Gaëlle Degrez / Publié le 16 septembre 2016

Albert Fert, Professeur émérite à l’Université Paris-Sud, directeur scientifique au sein de l’unité mixte de physique CNRS/Thales et Prix Nobel de physique en 2007 a été élevé à la dignité de grand’ croix dans l’ordre national du mérite. Cette distinction lui a été remise par le Président de la république, François Hollande, lors d’une cérémonie organisée au palais de l’Elysée, mercredi 14 septembre. L’Université Paris-Sud était représentée par sa Présidente, Sylvie Retailleau.


Sylvie Retailleau, Présidente de l'Université Paris-Sud, était présente pour représenter l'établissement et féliciter Albert Fert. © Cédric Demeure

L'image est symbolique. Mercredi 14 septembre 2016, le chef de l'Etat François Hollande a remis au Professeur Albert Fert, la grand’ croix de l’ordre national du mérite, lui passant l'écharpe bleu vif ornée de l'étoile vermeil à six branches autour du cou.

Albert Fert est né le 7 mars 1938 à Carcassonne. Il est diplômé de l'Ecole normale supérieure de Paris et docteur ès sciences physiques. De 01962 à 1976, Albert Fert est maître-assistant à l'Université de Grenoble, puis à l'Université Paris-sud. En 1976 il est nommé professeur à l'Université de Paris-sud. De 1970 à 1995, Albert Fert est responsable d'un groupe de recherche au Laboratoire de physique des solides – LPS (UPSud/CNRS) avant d'être un des fondateurs en 1995 de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales. Il est membre de l'Académie des Sciences.

Prix Nobel de Physique en 2007

Tout au long de sa carrière, Albert Fert a reçu de nombreux prix dont le Prix Nobel de physique en 2007 qui récompensait sa découverte de la magnétorésistance géante (Giant Magneto-Resistance, GMR) et sa contribution au développement de la spintronique. La magnétorésistance géante a été découverte en 1988 dans le cadre d'une collaboration associant l'équipe d'Albert Fert (CNRS/Université Paris-Sud) et Thales (à l'époque Thomson-CSF). Cette découverte a fait émerger un nouveau type d'électronique, que l'on appelle spintronique, et qui, comme la GMR, exploite l'influence du spin des électrons sur la conduction électrique. La GMR est notamment à l'origine de l'élaboration de têtes de lecture magnétique extrêmement performantes, qui sont utilisées aujourd'hui dans tous les disques durs.

L’ordre national du mérite
Créé en 1963 par le général de Gaulle, l'ordre national du Mérite est le deuxième ordre national de France, après la Légion d'honneur. Il récompense les "services distingués" rendus par des civils ou militaires à la nation française. La décoration inclut trois grades, chevalier, officier et commandeur, et deux dignités, grand officier et grand-croix.

Dernière modification le 16 septembre 2016