Une start-up de l’IUT de Cachan obtient l’un des 5 grand prix du concours i-LAB

Par Yves Drothier / Publié le 22 juillet 2015

Spécialisée dans la conception et la commercialisation de gyropode innovants, Hublex n’a pas manqué de séduire les membres du jury national avec sa solution de déplacement innovante à destination des professionnels. Focus sur une startup issue des laboratoires de l’IUT de Cachan (Université Paris Sud).


Le gyropode HUBLEX. © DR

Parmi les 174 lauréats retenus sur 882 candidatures de cette 17e édition du concours i-Lab, le projet Hublex a réussi à se distinguer comme l’un des plus prometteurs aux yeux du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le prix a été remis par Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui inscrit ce projet de développement d’une solution de déplacement innovante et durable, dans l’un des dix grands défis sociétaux de l’agenda stratégique France-Europe 2020.

Né dans le département génie mécanique de l’IUT de Cachan, composante de l’Université Paris-Sud, HUBLEX a pris de l’ampleur depuis son premier prix reçu en 2012 : le prix de la valorisation de l’Université Paris-Sud, récompensant un projet innovant à potentiel économique.

Véhicule électrique monoplace de nouvelle génération, le gyropode HUBLEX s’adresse à des professionnels parcourant de longues distances sur leurs lieux de travail. S’appuyant sur 5 années de R&D et des technologies brevetées, le gyropode Hublex est plus léger et moins encombrant que les principaux modèles du marché. D’autre part, il est proposé à la location et non pas à l’achat, ce qui représente un investissement moindre pour les entreprises.

Quel marché pour ces véhicules d’un genre un peu particulier ? Les aéroports, les gares, les centres commerciaux, parcs d’exposition, les entrepôts de stockage et de distribution… mais aussi les sites étendus comme ceux de Paris-Saclay par exemple.


L'équipe en charge du projet HUBLEX et futurs dirigeants de la start-up éponyme. © DR

« Être lauréat et plus particulièrement Grand Prix du concours i-Lab est une étape clé pour le projet HUBLEX. C’est tout d’abord le feu vert pour la création, le recrutement de nos premiers salariés afin de transférer la science des laboratoires vers l’entreprise. Ce prix donne à HUBLEX les moyens nécessaires à la conception des premiers prototypes présentables à nos clients et à l’industrialisation du processus. Enfin nous sommes convaincus que cette distinction apportera une crédibilité supplémentaire au projet et à l’équipe porteuse auprès de ses partenaires industriels et institutionnels et facilitera l’accès aux financements afin de porter notre projet industriel en France », explique Jonathan Lévy, porteur de projet Hublex.

« Avec ce projet, notre objectif est de répondre au mieux et de la manière la plus personnalisée qui soit aux attentes du marché en matière de mobilité et de monter une société qui fasse vivre l’écosystème Paris-Saclay. Chercheurs, docteurs, ingénieurs, l’écosystème Paris-Saclay dispose de toutes les compétences nécessaires au développement de notre ce projet. Chez HUBLEX, nous sommes soucieux de maintenir ce projet industriel en France et plus particulièrement en Essonne. C’est un retour naturel car depuis le début nous sommes très soutenu par les acteurs locaux, notamment l’Université Paris-Sud, IncubAlliance et la SATT Paris-Saclay », ajoute Jonathan Lévy.

De belles perspectives pour cette idée originale issue du désir d’un professeur, Pascal Martinelli, d’initier un projet pédagogique auprès de ses étudiants afin de mieux les impliquer. Souhaitons-leur le succès propre aux entreprises soutenues par le concours i-Lab : depuis sa création, 70% des quelques 1700 entreprises aidées sont toujours en activité.

Pour en savoir plus sur le soutien à l’innovation à l’Université Paris-Sud :
http://www.u-psud.fr/fr/valorisation-innovation.html

Dernière modification le 22 juillet 2015