Rencontre avec Baptiste Laget, nouveau Vice-Président Etudiant

Par Emmanuelle Louis / Publié le 16 juin 2014

Élu le 2 juin dernier lors de la Commission de la Formation et de la Vie Etudiante, Baptiste Laget, 21 ans, est le nouveau Vice-Président Etudiant (VPE) de l’Université Paris-Sud. Il succède à Yannick Fabre. Rencontre avec celui qui mettra son dynamisme au service des étudiants pour les deux années à venir.


Baptiste Laget, nouveau vice-président étudiant. © M. Lecompt / UPSud

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis avant tout un étudiant (même si mes activités me le font parfois oublier !) ; je viens de terminer ma Licence d'Informatique. Je suis également investi dans le réseau d'associations de l'université depuis ma première année de licence à Paris-Sud. Cet investissement m'a mené à la tête de la Fédération des Associations de Paris-Sud (FAPS), où j'ai été successivement Vice-Président, puis Président.

Qu'est-ce qui vous a poussé à candidater comme Vice-Président Etudiant ?
Mon engagement au sein des associations étudiantes m'a amené à être au plus proche des problématiques de vie étudiante, mais également contribuer à celle-ci. J'ai participé au montage de l'AGORAé, l'épicerie solidaire située sur le campus universitaire d'Orsay, ou du Gala de Paris-Sud. J'ai pu travailler étroitement avec les élus étudiants, et voir l'ensemble des problématiques qui touchent les étudiants. Devenir VPE me permet d'allier à la fois mon expérience de la vie des campus, mais également de travailler de manière plus approfondie sur des questions relatives à la formation et l'insertion professionnelle. Ma connaissance des différents services universitaires (et le plaisir que j'ai à travailler avec eux) et la découverte du terrain (j'ai visité plusieurs fois tous les campus, et j'ai rencontré des étudiants de toutes les composantes) m'ont donné envie de m'investir deux années de plus au service de notre université.

Quelles sont vos missions en tant que VPE ?
Je suis chargé des questions de vie étudiante et des relations avec le CROUS ; je représente également les étudiants au sein de l'équipe Présidence de l'université. J'interviens sur des problématiques de formations, insertion professionnelle, vie étudiante — qu'il s'agisse d'animation des campus, vie en dehors des cours, logement, restauration, etc.

Quels sont vos projets en tant que VPE ?
Ils sont multiples, et souvent assez vastes. Le plus gros dossier, sûrement, est la place des étudiants dans l'Université Paris-Saclay. Beaucoup d'étudiants se posent des questions, et il convient que nous, les élus étudiants, apportions des réponses précises et nous assurions qu'ils aient toute leur place dans ce grand chantier.

En ce qui concerne la formation et l'insertion professionnelle, une attention particulière sera portée aux nouvelles maquettes (c'est-à-dire les nouveaux enseignements) en Licence, mais également aux statuts spécifiques des étudiants ; notamment le statut d'étudiant entrepreneur.

L'arrivée sur le campus de Bures-Orsay-Gif de la Maison des Initiatives Étudiantes va également poser des questions nouvelles et offrir aux étudiants des possibilités inédites de vie en dehors des cours. Il faut que nous relevions le défi de gérer cette Maison nous-mêmes, étudiants.

Ce sont là de grands dossiers, évidemment, mais beaucoup de gestion se fait au jour le jour ; il s'agit surtout de répondre à des questions, des problématiques et des enjeux nouveaux qui surviennent alors qu'on ne s'y attend pas.

Que souhaitez-vous apporter aux étudiants ?
Une oreille attentive, déjà. C'est à mon avis la clé de voûte qui permettra à nos projets de se réaliser. J'essaierai de me rendre souvent sur les différents campus pour rencontrer les étudiants et discuter avec ceux qui le souhaitent. J'aimerais que les étudiants se sentent plus proches de leurs élus, qu'ils n'hésitent pas à les solliciter en cas de doute, question ou problème.

Dernière modification le 17 juin 2014